les rubriques : - EDITORIAUX -NATIONALE -REGIONS -INTERNATIONAL -ARTS/CULTURE - SPORTS

Des T-Shirts aux logos des FARC -Colombiens- et du FPLP -Palestine- devant le tribunal de Copenhague -Danemark- - POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique
POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Des T-Shirts aux logos des FARC -Colombiens- et du FPLP -Palestine- devant (...)

Des T-Shirts aux logos des FARC -Colombiens- et du FPLP -Palestine- devant le tribunal de Copenhague -Danemark-

dimanche 6 janvier 2008

Mc Carthy n’aurait certainement pas fait mieux. La chasse aux sorcières a plusieurs champs (lieux) et formes. En Europe

Depuis que l’esclave du fascisme vert s’en est pris à son maître des USA et de son officine officielle du crime organisé, un 11 septembre, le terroriste est partout soupçonné d’y habiter. Ceux qui sont les premières victimes dans les pays arabes ou musulmans et même européens, communistes et révolutionnaires, sont dans les collimateurs des complices de la répression... De simples commerçants aussi .

D’abord au tribunal de Copenhague, un marchand de saucisses de 56 ans, un enseignant, un fonctionnaire, un vendeur de photocopies, un passionné d’informatique et deux étudiants ont été accusés d’avoir voulu financer le terrorisme. Ils ont été poursuivis dans un procès qui défraya la chronique pendant les 3 derniers mois de l’année 2007... Membres de l’association « Fighters + Lovers », ils sont 7 Danois qui avaient eu l’idée de promouvoir, via Internet, l’achat de tee-shirts garnis des logos du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) ou des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Au même moment, se déroulait à Anvers (Belgique) le nouveau procès des militants ou sympathisants belges (ou résidents) du DHKP-C turc. Sans qu’on ne leur reproche une quelconque action violente où que ce soit, une poignée de militants de gauche - dont les figures de proue sont Ferhye Erdal et Bahar Kimyongür - ont été détenus préventivement , puis condamnés chacun à plusieurs années de prison par le tribunal correctionnel de Bruges, d’abord, puis par la Cour d’appel de Gand, pour soutien à une organisation terroriste .

 

 

Follow argotheme on Twitter

Répondre à cette brève