POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Monde, informations, actualité, international, politique, relations, (...) > Des rabbins dans le plus odieux et crapuleux réseau d’escrocs, arrêtés aux (...)

Des rabbins dans le plus odieux et crapuleux réseau d’escrocs, arrêtés aux USA.

Comme le téléfilm "Les Sopranos" et dans la même ville, la corruption Au New Jersey est un "Cancer" !

 

vendredi 24 juillet 2009, par Azouz Benhocine

L’enquête a également révélé que Levy Izhak Rosenbaum de Brooklyn, est accusé de complot et avec un courtier pour la vente à un homme d’une greffe de rein. Selon la plainte de la victime, Rosenbaum a déclaré qu’il avait été courtier pour la vente de reins de 10 ans. "Son entreprise, à l’origine un organisme de bienfaisance, pratiquait carrément un juteux commerce pour inciter les personnes vulnérables à renoncer à une greffe de rein pour 10.000 $ qu’il revendait à 160,000$ . "Au New Jersey, le problème de la corruption est un grave problème, sinon le pire dans la nation", a déclaré Ed Kahrer, assistant et agent spécial du FBI en charge de la criminalité en col blanc.

Dans une enquête qui a duré 10 ans, le FBI a réussi à démanteler le plus odieux et crapuleux réseau d’escrocs de l’histoire des Etats-Unis. Selon une dépêche de l’agence Reuter, des dizaines de politiciens, de fonctionnaires et d’éminents rabbins ont été arrêtés jeudi lors d’une vaste intervention de la police fédérale (FBI) dans l’Etat du New Jersey et dans la ville New York. Outre la corruption politique, la vente d’organes humains et le blanchiment d’argent, des USA jusqu’à Israël et Suisse, en sont au menu des inculpations.

L’entreprise colonialiste qui est d’abord l’œuvre de l’impérialisme capitaliste, au-delà du fort mouvement de gauche auquel adhèrent les juifs où qu’ils peuvent vivre, Israël n’est pas encore désigné comme un paradis fiscal et encore moins la tirelire où tous les bandits y mettent leurs amas pour les jours où ils seront démasqués. Bernard Madoff, le plus grand détrousseur de tous les temps, a été présenté comme quelqu’un qui a escroqué les associations caritatives israéliennes. Or la réalité, il est tout autre, sinon bien le contraire et comme leur pourvoyeur. Israël lui était une base arrière en cas de pépin, mais l’appareil judiciaire américain l’a happé avant son évanouissement dans la nature et a été condamné à 150 ans de prison.

L’enquête baptisée "Opération Achat Rig" (plate-forme d’achat), traquait depuis une décennie un trafic d’influence et de pots-de-vin au sein d’un réseau d’agents de la fonction publique. Le bureau du procureur à Newark, au New Jersey, selon Reuter, a déterminé que l’investigation a évolué sur la découverte d’un réseau de blanchiment, de plusieurs millions de dollars, canalisé dans sur une pseudo-gestion d’organismes juifs de bienfaisance et détenus par des rabbins dans plusieurs Etats des Etats-Unis.

Parmi les accusés, le maire Peter Cammarano, qui a pris ses fonctions il y a trois semaines dans la ville industrielle visible de l’Hudson River de New York. Son nom était déjà inscrit parmi les 44 mandats d’arrestation, avant qu’il occupe dernièrement son poste de maire. Ces mandats visaient une pléiade d’accusés entre maires de proximité, dont Secaucus Ridgefield, un adjoint au maire, les membres du conseil municipal, des services du logement, de la planification, ainsi que d’autres fonctionnaires, comme des inspecteurs en bâtiment ou des politiques véreux.

"Au New Jersey, le problème de la corruption est l’une gangrène, sinon la pire, dans la nation", a déclaré Ed Kahrer, assistant du juge et agent spécial du FBI en charge de la criminalité en col blanc. Il a été mis sur le programme de la corruption dans le New Jersey, et il a travaillé sur l’enquête depuis son lancement en Juillet 1999. Il a spécifié que la corruption "… est désormais ancrée dans le New Jersey et dans la culture politique", qualifiant cette corruption "un cancer".

Au centre de cette enquête qui a duré une décennie, un informateur qui a été accusé de fraude bancaire en 2006. Il lui a été proposé une mission d’infiltration comme promoteur immobilier et propriétaire d’une entreprise de tuiles. Ces statuts lui ont servi de payer des fonctionnaires afin de gagner l’approbation de projets et de marchés publics dans le nord du New Jersey, selon les documents avec lesquels il a suivi son affaire. Nombreux fonctionnaires sont accusés de prendre des pots de vin pour les permis de construction et sur des projets prioritaires. La complicité est hiérarchisée pour approuver ces contrats par les directions.

La culture de la corruption

Comme dans les épisodes de la série télévisée "The Sopranos" Fichier hébergé par Archive-Host.comet qui auraient pu être tirées de cet Etat, au New Jersey le crime organisé utilise les mêmes parades et scènes. Corrompus et corrupteurs se rencontrent dans des dîners, les terrains de stationnement, les terrains de golf et même les salles de bains. "Les politiciens sont très volontiers dans la vente du denier public", a déclaré le procureur par intérim des États-Unis Ralph Marra." Et les victimes sont comme d’habitude les citoyens moyens et les honnêtes gens. Ils n’ont aucune une chance d’échapper au crime dans cette culture de la corruption.

Le bureau d’enquête en matière de corruption du FBI, a mis au jour grâce à son informateur une séparation distinguant le réseau de blanchiment d’argent qui fonctionnait avec les rabbins qui l’ont fomenté entre Brooklyn, Deal, New Jersey, et jusqu’en Israël, selon les autorités judiciaires. Ils ont blanchi, entre Juin 2007 et Juillet 2009, quelques 3 millions de dollars selon cette infiltration qui sert de témoins.

"Ces poursuites donnent une image déplorable de la position des chefs religieux dans le blanchiment d’argent, qui en réalité sont à la tête d’équipes et agissent comme et en tant que véritables chefs du crime.", a déclaré Marra. "Ils ont utilisé des prétendus organismes de bienfaisance, des entités censées mettre en place de bonnes œuvres, mais ce sont des machines pour le blanchiment de millions de dollars de fonds illicites."

Les rabbins vendeurs d’organes humains

Les rabbins accusés de blanchiment d’argent sont Saul Kassin, grand rabbin d’une grande synagogue juive syrienne à Brooklyn, Eliahu Ben Haim, le rabbin principal de la synagogue de Deal, Edmund Nahum rabbin principal de la synagogue dans une autre mission juive, et Mordchai Fish, un rabbin dans une synagogue à Brooklyn.

L’enquête a également révélé que Levy Izhak Rosenbaum de Brooklyn, est accusé de complot et en courtier de la vente d’une greffe de rein d’un homme dans la précarité. Selon la plainte, Rosenbaum a déclaré qu’il avait été dans le courtage pour la vente de reins d’enfant de 10 ans. "Son entreprise faisait carrément un juteux commerce pour inciter les personnes vulnérables pour accorder une greffe de rein pour 10.000 $ et qu’il revendait à 160,000 $" a déclaré M. Marra.

Plusieurs des agents de la fonction publique ont été accusés de prendre des pots-de-vin pour un minimum de 10.000 $, selon les autorités. Cammarano, est à 31 ans le plus jeune maire de Hoboken. Il a été inculpé pour une prise de pots-de-vin de 25.000 $ dont 10.000 $ datent jeudi dernier, soit une semaine avant son arrestation et 2 après sa prise du poste de maire.

La plupart de ces accusés ont été arrêtés lors d’une descente, dans le New Jersey et New-York, où ont participé plus de 300 agents fédéraux, tôt le jeudi. L’ensemble des corrompus devraient comparaître devant la cour de Newark dans la journée.

Les 12 premiers accusés de ce réseau ont été présentés au juge dont Cammarano qui est apparu enchaîné devant le magistrat Madeline Arleo Cox. Cammarano s’est secoué dans va-et-vient dans son fauteuil, comme par colère, mais n’a montré aucune émotion. Presque tous ont été libérés sous caution le jour même, avec des sommes allant de $ 100,000 à $ 500,000.

Telle la justice du pays de l’oncle Sam !

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT