POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Un roman de Pabloemma sur le génocide rwandais

Corneille : l’enfant disparu du génocide rwandais.

 

mardi 19 juin 2018, par pabloemma

Que s’est-il réellement passé après le 6 avril 1994 ? Le petit Corneille avait moins de cinq ans à l’époque lorsqu’il s’est vu enlevé par une ONG chargé de la protection des enfants. Il avait été conduit au États-Unis par celle-ci suite au génocide survenu en 1994 au Rwanda. Une guerre dans laquelle fut assassiné son père et ses trois frères mais pas sa mère qu’il ne verra peut-être pas. Depuis ce temps là, Corneille n’avait jamais cessé de repenser aux siens. Plus de vingt-ans après, il était devenu un grand garçon et avait même fondé une entreprise qu’il dirigeait dans une ville du nom de Manhattan aux états unis d’Amérique. C’est donc là qu’il commença à chercher sa mère sur internet avec l’espoir de la revoir un jour. Mais ses recherches vont durer plusieurs mois lorsque soudain, un beau matin, une femme via internet se présenta à lui disant être sa mère. Celle-ci vivait au Rwanda. Curieusement, elle connaissait son nom et même le village dans lequel il fut né. Heureux de faire la connaissance de cette femme, Corneille ne tardera pas à plier bagage pour retourner au Rwanda afin de s’y installer pour un moment. Les mois passèrent et il était afin parmi ceux qui s’étaient présentés à lui comme étant les siens c’est-à-dire ses oncles et ses tantes. Tous sembleraient-ils étaient contents de le revoir. Mais la joie que ressentait Corneille ne tardera pas à générer de la frustration dans son cœur car plusieurs situations terribles occasionnées par ceux qu’il a appelé les siens feront surface pour l’exploiter, le déstabiliser et le nuire. Fasse à cela, Corneille commencera à se poser des multiples questions sur la légitimité de cette femme qui s’était présentée sur internet comme étant sa véritablement mère. Pour être sûr de n’avoir pas commis d’erreurs, le jeune homme va devoir mener ses enquêtes jusqu’à ce qu’il devra avoir le cœur net sur cette affaire. Mais la surprise sera de telle sorte que la suite s’annoncera alors passionnante.

Qui est Corneille dans ce roman ?

Corneille est un petit garçon qui a vu périr de ses yeux son père et ses trois frères. Qui par la suite se mettra à la recherche de sa mère qui elle, aurait disparu sans trace.

Pourquoi fantasme t-il assez sur l’idée de retrouver sa mère ?

Il fantasme à l’idée de retrouver sa mère car il pense qu’elle pourrait être encore vivante et prête à lui prendre dans ses bras

Où se déroule la scène de ton roman ?

En ce qui concerne l’endroit où se déroule l’histoire, je dirai que c’est en partie au Rwanda mais aussi aux états unis.

S’agit-il d’une histoire vraie ?

Oui ! bien sûr car le roman parle du génocide rwandais qui s’est déroulé il y a de cela plus de vingt ans. Une histoire qui a marqué le pays et le monde en général.

Quel est l’état d’esprit de Corneille lorsqu’il se fait cette idée de retrouver sa mère légitime ?

Selon Corneille, retrouver sa mère est ce qui compte le plus pour lui au monde. Car il l’a ressent au plus profond de son être et cherche à la rencontrer à tout prix. Il démontre un esprit positif et c’est cela qui va le conduire à la recherche de celle-ci.

Pourquoi avoir écrit ton roman à la troisième personne ?

C’est toujours un plaisir pour moi d’écrire un roman à la troisième personne surtout si celui-ci parait être très intéressant. En plus, il s’agit d’une histoire où je parle d’un personnage qui à souffert et auquel j’ai voulu démontrer tout ce qui lui ait arrivé.

Après avoir écrit une pareille histoire que ressens-tu en tant qu’auteur ?

Je ne peux que ressentir de la satisfaction car pour moi, c’est toujours un bonheur d’écrire de merveilleuses histoires qui plairont aux lecteurs.

Où as-tu puisés cette inspiration qui ta permis d’écrire ce roman ?

Je dirai que je me suis tout simplement replongé dans le passé et j’ai repensé à un génocide dont tout le monde à cette époque en a parlé. C’est cela qui m’a donné envie d’écrire ce roman Que serait le bonheur pour Corneille ?

Le bonheur pour corneille serait de retrouver sa mère qui selon les dires est encore vivante et serait au Rwanda. En plus de cela, retrouver si possible retrouver les assassins de son père et ses frères qui continuent de s’en fuir.

Quel est l’intérêt du titre pour ce roman ?

J’ai voulu premièrement attirer l’attention de tous ceux qui voudront lire ce roman. Question de les donner un avant goût de ce qui se trouve à l’intérieur de ce roman

Penses-tu que ce roman trouve de nombreux lecteurs à la longue ?

Oui ! bien sûr je reste certains que les lecteurs pourront l’acheter car c’est un roman écrit avec le cœur qui ne saurait passer inaperçu

Dans quoi veux-tu plonger les lecteurs ?

Je veux les amener au cœur de ce qui s’est réellement passé après le 6 avril 1994 car ce fut quelques choses d’horrible qui resta gravé dans les mémoires de tous ceux qui avaient perdu un proche À quoi faudrait-il que les lecteurs s’attendent en lisant ton roman ?

Ils devraient s’attendre à découvrir de l’horreur, de la pitié mais aussi le dévouement d’un enfant qui voudra découvrir son passé lui qui n’était qu’un gamin à cette époque lorsque cette guerre civile se déroulait. Je veux qu’ils découvrent ce qui s’est réellement passé cette année là afin que plus personne ne soit naïf

Quel est le message à tirer dans ce roman ?

Premièrement il est important que les gens sachent que faire la guerre n’est pas une chose agréable et qu’il est important de toujours chercher à s’aimer qu’importe les conflits qui peuvent survenir

Après que tu ais écris ce roman quel impact cela a eu sur toi ?

En écrivant se roman, j’ai ressentie de la pitié pour corneille l’enfant que je décris dans l’histoire comme étant le principal Personnage à qui est confié le rôle de mettre la lumière sur ce qui s’est passé à propos des siens au Rwanda.

Que pensez-vous des gens qui disent que vos romans Sont assez léger ?

Je dirai que c’est une bonne chose car cela me permet de comprendre qu’ils sont accros à ce que je peux raconter comme histoire. C’est une remarque qui me va droit au cœur car pour moi, la meilleure littérature c’est écrire ce qui sera accessible aux lecteurs et qui rendra alors une lecture agréable

Le livre à découvrir chez Amazon :
JPG - 74.5 ko
Corneille

Portfolio

pabloemma

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT