POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Un océan sous la croûte terrestre.

Une énorme réserve d’eau sous nos pieds.

vendredi 14 mars 2014
par Gros Emile


Sous la « croûte terrestre », du fait de la profondeur, les scientifiques parlaient d’un manteau, puis situaient un noyau flamboyant d’où viennent généralement les irruptions. La pénétration des entrailles de la Terre, a été dans la fiction « Voyage au centre de la Terre » de Jules vernes, un océan.

Selon un article de la revue nature : à lire ICI, la théorie de l’existence d’une nappe d’eau souterraine est admissible. Jules a vu juste ! Une eau se situerait probablement à une profondeur allant plus loin des 2900 km et a une épaisseur entre 410 et 600 km.

Par le passé, les thèses scientifiques de géologie ne s’avançaient pas plus loin que la croûte. Un diamant éjecté des profondeurs, en 2009, par un volcan au Brésil (région Mato Grosso) était différent de ceux habituellement trouvés. Son analyse a révélé qu’il comporte de la « Ringwoodite » pouvant contenir de l’eau, jusqu’à 2,5% de son poids.

Ce genre de pierres provenait souvent des météorites, ce qui a permis aux scientifiques de l’identifier, mais jamais en provenance de la Terre elle-même. La première preuve de la présence de l’eau est faite, sur ce manteau actuellement défini comme une strate dans l’ensemble de la composition du globe terrestre.

Principe de précaution oblige, cette zone de transition hydratée peut avoir un rôle clé dans magmatisme terrestre et la tectonique des plaques, disent-ils d’une part.

Et pourtant, malgré la démonstration expérimentale de la capacité aquifère de ces phases, et les sondes géophysiques telles que la conductivité électrique ont fourni des résultats contradictoires, d’autre part.

L’eau abondante reste très controversée, du fait des émulsions qu’elle peut contenir ou drainer. Comment est donc faite ?

Découpe du Globe terrestre

Répondre à cet article