POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > international, suivi, grand vnement, internationaux, monde, continent, Etats, co > L’ONU, la Palestine et les prsidentielles des USA.

L’ONU, la Palestine et les prsidentielles des USA.

Nouveau dbat l’ONU au sujet d’une Palestine colonise par un Etat raciste.

jeudi 4 octobre 2012, par Djamel Damien Boucheref

Une fois les lections amricaines, entre autres nombreux scrutins importants dans plusieurs pays du monde, termines, la question palestinienne revient au premier plan lONU. Telle est la dclaration de Vuk Jeremic, le prsident de la 67me Assemble gnrale et reprise par Ban Ki Moon le secrtaire gnral. Les deux ont prcis, au cours du dbat annuel de l’Assemble qui vient de s’achever, que plusieurs dirigeants du Monde pointaient toutes vers ce sens : un dbat sur l’admission de la Palestine en membre observateur.

Profitant du climat se suspicion qui entoure les projets nuclaires iraniens, Isral a russi clipser la question palestinienne o un peuple est spoli de sa patrie. Avec des affabulations recherchant dans l’histoire des justificatifs au pire colonialisme de peuplement, l’Etat hbreu bard de criminels, gnralement binationaux (la nationalit isralienne se rajoutant une secondaire) et faisant de Tsahal une arme de mercenaires venant de divers horizons et continents, le conflit du Proche-orient reste une tare que l’ONU n’arrive pas solutionner, voire mme pas intervenir comme ailleurs.

L’organisation qui rassemble les Nations de la Terre, pour la paix et la prosprit, attend sa rvolution ou sa rforme pour sa crdibilit. Et l’humanit regardent le Proche-Orient sans rien faire. Les deux suivent cette injustice de l’expatriation des palestiniens, sans rien rsoudre dfinitivement d’une guerre, d’un conflit colonialiste flagrant...

Suivez en direct la session de New York du Tribunal Russell sur la Palestine

Malgr une forte opposition de la part dIsral des USA, la Palestine a russi obtenir l’an dernier le statut de membre part entire l’UNESCO. Ce fut une premire tape dcisive vers sa reconnaissance par l’ONU. Le second pas sapprte tre dbattu faute dtre compltement fait, dautant le contexte international sy prtera mieux aprs les chances lectives internes plusieurs Etats

La prise en compte des calendriers politiques et lectoraux en cours un peu partout dans le monde, permet de dgager larrive dautorit moins hostile aux palestiniens dans plusieurs pays. Dont les USA o Barack Obama trs malmen par les lobbys sionistes et pro-israliens dans son pays, aura une latitude plus ouverte faire avancer les thses de paix, qu’il ne peut pas les exposer en priode lectorale. Faute de partir comme Jimmy Carter aprs un seul mandat...

<img729|right>

Ladmission ventuelle d’un Etat palestinien sera soumise dbat en novembre 2012 devant l’instance internationale que prside actuellement Vuk Jeremi ?, le ministre des Affaires trangres de la Serbie. L’assemble gnrale a connu des tractations diplomatiques depuis 2010, favorables aux palestiniens.

Mahmoud Abbas, Ramallah le mardi 2 octobre, de son ct a prsum aussi la discussion onusienne pour octobre ou novembre. Ce prochain dbat, outre quil permet grandement clarifier le dossier du Moyen-Orient, prcisera si la Palestine peut ou non obtenir le statut d’observateur. L’attente, le rejet ou bien l’admission pour "membre observateur".

Les ambitions palestiniennes sont revues la baisse, dun membre part entire celui dun membre observateur, constitue une dmarche qui se conforme aux ralits internationales. Ayant essuy le vto du conseil de scurit en fin danne 2010, malgr que 193 membres y taient favorables, Mahmoud Abbas, le prsident de lautorit palestinienne, se contente de statut d’Etat non membre part entire l’ONU, lgal de celui du Vatican.

Les ngociations de paix au Moyen-Orient ayant abouti une impasse en 2010, achoppant sur la question des colonies israliennes. Ces dernires extensibles au gr dune expansionniste colonisation, sont illgales selon les rsolutions onusiennes qui fixent les frontires de 1967 comme repres aux territoires des parties en belligrance. Et ces ngociations dj biaises sont une exigence faite par Isral et les Etas-unis, qui reclent le fait-accompli de loccupation isralienne, soumettant les palestiniens au racisme et la spoliation.

Lune des phobies israliennes, parmi nombreuses dailleurs, est de voir ses soldats traduits devant le TPI pour crimes de guerre. Dj que nombreux, comme les diplomates de lEtat hbreu, sont poursuivis dans certains pays o ils ne peuvent gure voyager. Parce que des associations humanitaires locales les poursuivent dans ces Etats o les plaintes du genre sont recevables. Et ouvrent des procdures...

Au niveau international, mme avec un statut de membre de second ordre lONU, lautorit palestinienne a le droit dengager des poursuites contre les criminels de guerre de Tsahal devant le TPI et la CPI cour et tribunal internationaux .


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.