Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • L’Arabie Saoudite opte pour l’écartement des opérateurs économiques d’Allemagne

    Des relations qui se sont brisés dès la compréhension du source du terrorisme

    27 mai 2018, par Hugo Mastréo
    La crise de relations tendues entre l’Allemagne et l’Arabie Saoudite date de la crise libanaise. Quand Rafik Hariri a été retenu au royaume saoudien et a procédé, sans transparence que la pression éculée des jeunes princes, de désigner le Hizbollah comme un danger au pays du cèdre. Depuis, selon l’agence Reuters, l’exclusion des entreprises allemandes des juteux appels d’offres gouvernementaux a été mise en place.
    Selon l’agence Reuters qui, dans une dépêche du vendredi, cite le magazine allemand comme (...)
  • Fak-News et manipulations, offenses poignardant le cœur de l’Algérie inquiète

    De l’Etat hébreu aux Africains manipulés, l’information manquante à l’opinion

    26 mai 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Qui croire ? La réactivité de la presse étrangère, le black-Out des titres de presse locaux ou bien les observateurs qui ne daignent pas à colporter des faits qui taraudent l’opinion générale. Des faits d’actualité en Algérie ne font pas l’unanimité ou bien restent sous boisseau, sinon ils servent à des opérations approximatives d’opposants en quête de grandissantes appréciations quand leur avis ne trouvent point d’échos.
    A deux reprises, plus d’un millier de migrants subsahariens refoulés d’un coup, (...)
  • 2 agents, retraités de la DGSE, accusés d’intelligence avec une entité étrangère

    La Chine est soupçonnée car l’un des agents était en poste à Pékin

    25 mai 2018, par jaco
    Publié jeudi soir, le communiqué du ministère de la défense français a en partie corroboré les révélations qui circulaient dans les rédactions. L’Affaire date du 22 décembre 2017 et concernerait, selon les premières spéculations, l’intelligence aurait été fait avec le MSE (Ministère de la Sécurité de l’Etat) chinois. La DGSE consacrée au contre-espionnage est secouée depuis l’existence de affaire et encore plus quand les médias l’avancent sur la place publique.
    Ce n’est pas une grande surprise, pour les (...)
  • Lojain Hathloul, féministe en Arabie Saoudite, accusée d’être un "agent" du Qatar

    Les droits des femmes encore réprimés par le régime empêtré dans toutes les haines

    24 mai 2018, par Azouz Benhocine
    MBS, Mohammed Bin Salman, le prince saoudien aux réformes exagérément galvaudées, ne cesse de commettre des actes pour augmenter l’influence du royaume qui a généré le terrorisme islamiste. Pour rehausser une valeureuse présence de l’Arabie Saoudite à laquelle il est déjà promu héritier du trône, il élimine non seulement toute grandeur de ses proches mais aussi des nations limitrophes. Par contre les libertés des sujets humains d’une monarchie, dont la légitimité s’effrite aux yeux des musulmans et des (...)
  • Faculté du temps et génie de la mémoire font reculer le terrorisme en Algérie

    Les repentis de l’est et du sud dégagent les derniers bastions criminels

    23 mai 2018, par Rebel Kazimir
    La sortie de la spirale du terrorisme de l’Algérie est principalement due à une prise en charge de l’armée des affaires du pays. La population, livrée aux moult populismes, avait donné une génération pour l’Afghanistan. Puis le rapatriement massif a engendré le pays des moins sécurisés du Monde. Après les affres, le regain de stabilité politique a duré des années. Aussi le temps arrange les choses. A la veille d’un vote présidentiel décisif, en 2019, la tâche de sécurisation persiste. Et les derniers (...)
  • L’Algérie découvre le Badminton et espère accéder aux hauts titres mondiaux

    Un sport olympique ouvre aux jeunes une fenêtre de contact avec le reste monde

    21 mai 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    L’Algérie est la première nation arabe et africain à participer à la finale de la Coupe Thomas (Thomas Cup) de badminton, l’une des prestigieuses compétitions de cette discipline. Devenue un sport olympique, depuis 1992, il se décline en 5 disciplines : simple hommes, simple dames, double hommes, double dames et double mixte. C’est la 30e édition de ce championnat du monde, par équipes masculines, qui aura lieu du 20 au 27 mai 2018 à Bangkok en Thaïlande.
    PRONONCIATION : Écouter
    L’équipe (...)
  • Ni Iran et ni USA, en Irak les législatives plébiscitent les militants éprouvés

    Moqtada Sadr et Communistes, une alliance qui a donné ses preuves...

    20 mai 2018, par Hugo Mastréo
    L’Irak attend le nouveau gouvernement, conséquemment des législatives du 12 mai 2018. Les résultats définitifs, dévoilés samedi 19 mai, sont aux dépens du Premier ministre sortant qui est soutenu par les occidentaux. Ils débouchent sur un changement du paysage politique. Et ils augurent, du fait du morcellement, des alliances qui devront être nouées pour la formation d’un gouvernement multiculturel. Percée des "antisystèmes" est une première dans un contexte géographique arabe et où l’islam semble être (...)
  • L’armée algérienne fait, d’abord pour ses besoins, les premiers pas dans l’industrie

    Une institution face aux défis créés par une population aveuglée par les crédules populismes.

    18 mai 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Selon une étude du marché mondial de l’armement, datée de février 2018, une moyenne de 30 milliards de dollars-US constituent les frais du système de défense algérien, pour la période de 2017 à 2023. Le document intéresse les marchands d’armes. L’exposé qui table sur les besoins, reste réducteur, en disconvenant sur la naissance ou l’expérimentation, voire l’existence, d’une nouvelle manufacture locale, chargée de produire certains équipements militaires destinés même aux combats.
    La construction d’une (...)
  • Au lieu de s’améliorer, la situation se fragilise en Libye

    Les ingérences, les tribus, les islamistes et le grand sommeil des forces paix.

    14 mai 2018, par Azouz Benhocine
    La situation en Libye arrive à l’échéance décisive, de résoudre une déstabilisation, malgré les naufragés en méditerranée et les rivalités internes. Expliquer la crise post-Kadhafi avec le double-approvisionnement de l’islamisme et du tribalisme, ramène au proverbe connu des populations de la région dit : "chaque épée ne s’emboîte qu’à son étui". En effet la suite de la révolte, contre le despote, par la théologie du djihad et la sociologie de l’archaïsme des lignées claniques, font un désastre manifeste... (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 |...

Ajouter POPULI-SCOOP à votre accueil GOOGLEAdd to Google