POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Sujets : COVID-19    S'inscrire & publier.   Articles en podcasts

Accueil > Sports / Santé > Une efficace pilule anti-COVID-19 fait la simplicité du soin.

Temps de lecture estimé : 3 mn

Une efficace pilule anti-COVID-19 fait la simplicité du soin.

Sa prescription dès les symptômes et à absorber avec un verre d’eau.

lundi 22 novembre 2021, par Jaco

Ce qui peut vraiment changer la donne du COVID-19, est l’élaboration d’un soin d’une simplicité, comme s’est accoutumé l’humain à l’usage de la pharmacopée. Une simple pilule à boire avec de l’eau permet de traiter la maladie. Et quand son effet vient plus tôt, ce qui est encore mieux. Outre les avantages évidents de ce médicament, en comparaison aux autres, il est facile à transporter, à stocker et à administrer.

Alors que la responsabilité politico-administrative des nations cherchent à éviter la transmission du virus du COVID-19, quand les citoyens refusent de faire vacciner, la recherche médicale travaille. Cependant que les plus vulnérables souffrent, un soin médicamenteux est proposé au marché. Un traitement efficace sera une aubaine, en particulier s’il atténue les symptômes et réduit la transmission.

Quand il s’agit de la simplicité d’une molécule encapsulée en gélule ou compactée en comprimé absorbable, il y a réjouissance pour la limitation des dégâts. En plus on montre de l’enthousiasme, quand c’est un antiviral à action directe dans le système d’une personne le plus rapidement possible. Un des anticorps monoclonaux développé dernièrement et déjà vendu réduit aussi l’hospitalisation.

Les 4 causes d’être vacciné mais malade du COVID-19 ?
15 septembre 2021

Un médicament qui peut être largement distribué et utilisé, même chez des patients déjà atteints de tous les variants du COVID-19, ou ils ont été exposés. Il vient d’être créé par 2 entreprises leaders de l’industrie pharmaceutique. Quand la maladie ne présenta pas de symptômes chez certains cas, c’est même le soin idéal.

Il s’agit d’une pilule de deux sociétés qui fonctionnent par des mécanismes différents. Cela pourrait être vraiment bénéfique pour la facilité de prise ou communément l’absorption par voie orale d’où la possibilité des formules liquides aussi. Le médicament de Merck, appelé molnupiravir. Et celui de de Pfizer, Paxlovid.

Le 1er insère des erreurs dans le code génétique du virus, censé inéluctablement répondre quand il est présent dans l’organisme, pour perturber sa réplication. Et le second est un inhibiteur de protéase. Cette classe de médicaments développés dans la lutte contre le VIH et l’hépatite C avec lesquels il existe des décennies d’expérience, a réellement donnée ses preuves.

Deux sociétés ont testé ces médicaments sur des adultes à haut risque. Les résultats sont concluants ; Ces pilules ddeviendraient largement disponibles et pourraient également être utilisées conjointement avec des vaccins, pour lutter contre les infections lourdes, selon les scientifiques de Harvard qui ont suivi les tests. Si des profils d’innocuité sont robustes, ça sera une large utilisation, par mesure de précaution avant que les symptômes se développent.

La vaccination endigue de terrifiants variants du SARS-CoV-2.
12 septembre 2021

Le paramètre temps est devenu important, avec l’alerte aux pandémies. Le développement de ce médicament a été assez rapide, mais a pris du retard, par rapport à celui des vaccins, accéléré par la course concurrentielle. Il ait été testé plus tôt pour la grippe. Et Pfizer a tiré partie de son expérience passée dans la recherche de traitements contre le virus original du SRAS.

Dans le processus d’étude et d’expérimentation, les fabricants du « Paxlovid » disent que les cachets devront probablement être administrés avec un deuxième médicament. En combinaison, ce qui réduit les chances que le virus devienne résistant aux médicaments. Il attaque également la capacité du SARS-CoV-2 à se répliquer. En interférant avec le processus par lequel les protéines importantes pour la reproduction sont « coupées ». Et rend inutilisables par le virus les molécules précurseurs.

Les résultats de Pfizer étaient si prometteurs que l’étude a été interrompue prématurément, a déclaré la société. Environ 1% des participants à l’étude (6 sur 607) ont été hospitalisés et aucun n’est décédé après 28 jours. La société a donc envisagé de demander une autorisation d’utilisation d’urgence de la FDA pour commercialiser cette pilule. Elle réduisait le risque d’hospitalisation et de décès de 89 %.

Les autres traitements anti COVID-19 sont en grande partie réservés aux patients les plus malades confinés. Ils sont généralement injectés par voie intraveineuse. Et ils sont administrés que dans les structures médicales à un stade avancé de la maladie. Les plus en vogue et même rejetés par des populations, comme le vaccin, doivent être administrés par injection. C’est ainsi que cette pilule est comme un miracle.

Les publications de HARVARD, sources de cet article.

Mark Namchuk, le responsable de la publication sur ce médicament. Image : Jon Chase de Harvard Gazette.


Voir en ligne : COVID-19

  -¤-  S'inscrire pour publier.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120215 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36753 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35735 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33165 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30270 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29888 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29181 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28070 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27390 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26677 visites

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120215 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36753 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35735 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33165 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30270 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29888 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29181 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28070 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27390 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26677 visites
Soutenir par un don