POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Google gagne la confiance de la FTC



L’incassable argument américain de garder les meilleurs créateurs...


samedi 5 janvier 2013
par N.E. Tatem


Google s’est engagé, devant les enquêteurs de la FTC (la commission antitrusts des Etats-Unis) à bien se conduire, pour l’indexation des contenus et leur classement sur son moteur de recherche. Ainsi qu’en matière de technologie, il promet l’ouverture des moyens dont il possède les brevets. Les autres groupes rivaux, à l’origine de moult accusations de situations monopolistiques illégales et non déontologiques, n’y croient toujours pas à cette promesse. Les autorités pensent arroger au géant du Web pleines libertés, afin qu’il continue de monter haute la barre des progrès technologiques.

Voir en ligne : Nos articles concernant GOOGLE

Google reste l’outil incontournable aux sites Web et aux internautes pour relayer les contenus, exposer les entreprises, diffuser l’information et montrer même individuellement les personnes tablant à se faire l’e-réputation. Mais l’immanquable moteur de recherche fait des jaloux, non pas uniquement les concurrents directs, aussi ceux qui y voient un monopole exagéré voire illégal.

La FTC « Federal Trade Commission », l’instance américaine chargé de réguler la concurrence en général, a publié jeudi 3 janvier 2013 son rapport d’enquête, après y avoir travaillé pendant deux années auquel moult enquêtes et analyses ont été fournies. Ces investigations et études ont passé au crible toutes les pratiques de la firme de Mountain View. Cette dernière opérant selon les règles primaires du marché, a pour habitude de promouvoir ses propres services dans les résultats de recherche…

Aussi bien l’indexation des contenus au sein de son moteur de recherche. Que la publicité en ligne associée à ses affichages ou bien celle fournie aux sites. Ainsi que sur l’usage de ses propriétés intellectuelles (les brevets des technologies dont il a la possession), ont été observés dans les détails. Justement, concernant l’indexation des contenus sur le moteur de recherche, nombreux observateurs croient fermement que la FTC n’a pas pu démontrer l’existence de pratiques anticoncurrentielles.

PDF - 98.6 ko
Accord Google et la FTC
L’accord de la FTC, commission antitrust des USA, avec Google. Janvier 2013.

Document -en anglais- ACCORD FTC et Google.

Le verdict est tombé, Google est blanchi . Mais lors de l’enquête, google a passé un accord (voici sa copie original .pdf) sur cet aspect de l’innovation, en offrant à ses concurrents l’accès "justes, raisonnables et non discriminatoires" à ses technologies. En outre Google ne recevra pas d’amende, tout en prenant des mesures pour supprimer les restrictions pour son service Adwords. Comme il doit ouvrir la commercialisation des brevets de type FRAND.

Microsoft, leader aussi dans ce domaine, juge ces décisions souples et ne colleraient pas avec les ambitions initiales de la FTC à l’ouverture de son enquête. La compagnie créée par Bill Gates salue que Google s’engage à encourager la migration des campagnes publicitaires. Mais elle reste déconcertée de ne pas avoir été consultée sur la nature de ces engagements qui seraient, entre autres, géographiquement limités aux annonceurs américains. Google est accusé de bloquer la commercialisation de la Xbox et du système Windows, revenant à Microsoft.

La Commission Européenne conclura bientôt son enquête. Au sein de cette instance, les autorités et opérateurs européens portent une attention particulière à l’indexation du contenu par le moteur de recherche. Chose que les lois du marché ne risquent d’ébranler. La victoire de Google outre-Atlantique est attribuée à une campagne de lobbying réussie. Alors qu’aussi bien la FTC que Google croient qu’une régulation ferme entraverait les évolutions technologiques auxquelles prend grandement part cette entreprise N°1 du Net.