POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Israël, grand leader de la corruption au sein de l’OCDE



Religieux de l’Etat hébreu plus pourris que ceux de la CHARIA du Soudan.


mercredi 17 juillet 2013
par Rebel Kazimir


Les institutions politiques et culturelles israéliennes sont parmi les plus corrompues des pays membres de l’OCDE, selon le baromètre mondial de la corruption 2013 de Transparency International. Les données sur Israël basées sur 1.004 réponses en ligne et la batterie de questions sur ce sujet, établissent que les politiciens et les religieux sont les plus corrompus.

Les Israéliens déclarent que la corruption s’est aggravée au cours de la dernière année, 2012. Comme ils croient, puisque c’est le record mondial, à 63% que le gouvernement est basé sur des intérêts particuliers. Suivent comparativement à 62% les Mexicains en seconde position, puis moyennement 49% pour les Turcs, et enfin le meilleur score est de 5% aux Norvégiens.

Notons que l’avis des israéliens concorde avec ceux de plusieurs populations du Monde. D’après les récents classements mondiaux de la corruption, l’Etat hébreu passe de la 30ème position en 2007 à la 39e en 2012, comme dégradé.

Ce pays, qui s’adonne à une colonisation basée sur la spoliation des palestiniens de leurs terres, a été positionné deuxième après la Grèce, au sein de l’Organisation de coopération économique et de développement des Nations. La perception est établi que le gouvernement est dirigé par des grands intérêts... Chose que décrit Transparency International comme un signe de « défaillances profondes de la gouvernance ».

12% des Israéliens déclarent avoir versé des pots de vin de l’année dernière. Ce qui est loin, en surclassement des cas des pays, dits riches, de l’OCDE. Mais égal à des pays comme l’Argentine, les Philippines et le Rwanda. Le même pourcentage exactement est tenu par les Palestiniens qui disent avoir eu recours à la corruption au cours des 12 derniers mois.

Seuls des secteurs comme l’armée "Tsahal", le système éducatif et le système judiciaire sont perçus assez modérés et les moins corrompus d’Israël.

Dans la plupart des pays du Monde, le regard aux partis politiques fait de ses institutions des plus corrompues de la société civile, leur attribuant 4,2 sur un maximum corrompu sur 5. C’est aussi l’un des plus hauts taux du Monde.

Ce qui est remarquable aussi pour ce pourcentage élevé, la désignation des organismes religieux d’Israël. Dont la cote se rapproche de 4.1 sur 5 connu Soudan, l’un des pires musulmans appliquant la plus réactionnaire modèle islamique de la Charia.

A l’instar de tous les terriens, les israéliens souhaitent davantage s’impliquer dans la lutte contre la corruption. Notamment à 98%, à égalité d’ailleurs avec nombreux citoyens du Monde comme les Russes ou les Libanais. Cependant comme tous les humains, ils sont 90% à vouloir signer pour signaler des faits de corruption.