POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’Irak exécute 36 terroristes par pendaison.



Sur fond de clivage Sunnites - Chiites, l’islam à la justice expéditive


lundi 22 août 2016
par Azouz Benhocine


Accusés d’avoir tué plus d’un millier de soldats irakiens, 36 islmo-terroristes ont été pendus le dimanche 21 août 2016 dans la prison Nassiriyah, ville située à environ 370 km au sud-est de Baghdad. Cette localité est construite sur les ruines de l’ancienne ville d’Ur, l’une des plus anciennes et importantes villes de la Mésopotamie antique. Le ministre irakien de la Justice, Haidar al-Zamili, était présent aux exécutions, selon une dépêche de l’AFP citant le porte-parole du bureau du gouverneur dans la province de Dhiqar.

Voir en ligne : Notre dossier : IRAK

Condamnés à mort en Février dernier, ils sont tous des citoyens irakiens. Ils sont accusés d’avoir commis plusieurs massacres datant de 2014, à Tikrit, ville d’où est originaire Saddam Hussein. Appelé aussi le massacre de la base Speicher, il a lieu pendant la seconde guerre civile irakienne, après la prise de la ville par les terroristes du Daesh, la première est liée à l’invasion des Etats-Unis de l’Irak.


- Le rapport Chilcot accable Tony Blair mais pas l’illégalité de la guerre en Irak 7 juillet 2016
- Des terroristes irakiens fuient, nombreux exécutés par les chefs d’#ISIS 16 mars 2016

Alors envahie par des militants de l’Etat islamique, dont la composante est qualifiée de sunnites, Tikrit a vécu l’une des pires atrocités commises en Irak ces derniers temps. Les victimes dont le nombre est estimé au total à 1700 personnes sont considérées chiites. Ce qui montre grandement le grand clivage sectaire qui désormais habite l’islam et satisfait énormément l’alimentation du terrorisme.

À l’EI (Etat Islamique) a publié plusieurs photos et vidéos montrant des soldats alignés et abattus à différents endroits. Dans la ville de Dhiqar qui donne le nom du département ou province, pas moins de 400 des recrues de l’armée ont été tués, selon des bilans officiels datant des moments des faits (2014).


- Ramadi, en Irak, reprise après 6 mois de joug fanatisé... 22 décembre 2015
- #Isis exécute ses combattants déserteurs... 31 janvier 2016

Il s’en est suivi aussi, les exécutions de masse, les enlèvements de femmes et de filles, utilisées comme esclaves sexuelles ainsi que l’utilisation d’enfants soldats. Le soldat Mohamed Madjoul Hamoud, un des rares survivants du massacre, a témoigné à l’agence Reuters en septembre 2014. Il était parmi les 1 500 soldats, ayant tout juste reçu une formation militaire de base, qui ont été envoyés à la base aérienne d’Al Sahra, près de Tikrit, aussi appelé Camp Speicher.

Après le fameux attentat-suicide au camion bourré d’explosifs et de morceaux et pièces de métal, de juillet 2016 à Bagdad où plus de 300 personnes ont perdu la vie, le premier ministre Haider al-Abadi avait déclaré qu’il désirait accélérer les exécutions de personnes reconnues coupables de terrorisme. Ce qui est maintenant déclenché.


- Le responsable des armes chimiques d’Isis arrêté par la Force-Delta 10 mars 2016
- Les FDS deuxième force antiterroriste en Syrie 17 juin 2016

En 2014, alors que se déchaînaient les spectaculaires tueries que les éléments rendaient publics et assuraient la diffusion imagée, un rapport de l’ONU (consulter ICI) fort détaillé a qualifié de possibles crimes de guerre, ces massacres attribués aux militants de l’État islamique. Les criminels d’#ISIS ont séparé les sunnites des chiites, pour massacrer uniquement ces derniers.

Certains corps de ceux abattus par les terroristes ont été poussés dans la rivière Tigre. D’autres ont été enterrés dans des fosses communes. Ces dernières ont été trouvés par les forces gouvernementales la reprise de la ville de Tikrit en 2015. Après les massacres de 2014, quelque 500 témoins ont rapporté les horreurs systématiques et généralisées des violations commises par ces 36 exécutés et d’autres encore qui ont été tués depuis ou ont fuis.

en 2008, l’ancien palais de Saddam Hussein à Tikrit.

Tikrit Palace.jpg
Par Looper5920 — http://en.wikipedia.org/wiki/Image :Tikrit9.JPG, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php ?curid=4436553

Répondre à cet article