POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Iran, exécution d’agent du Mossad



L’auteur d’un crime d’ingénieur du nucléaire iranien, condamné à mort, a été pendu


mardi 15 mai 2012
par Azouz Benhocine


Condamné à mort en Août de l’année dernière pour l’assassinat de Massoud Ali-Mohammadi, Majid Jamali Fashi âgé de 24 ans a reconnu avoir commis son crime. Il a été pendu comme un agent du renseignement israélien le Mossad. L’information a été rendue publique le lendemain de l’exécution… Déjà montré à la télévision, pour faire sa confession. Le scientifique a été tué, en 2010, par une bombe placé sur une moto, garée à côté de son domicile.

D’emblée, il est nécessaire de rappeler que la plus grande communauté juive du Proche-Orient, après celle d’Israël, vit en Iran. On compte quelques 20 000 le nombre de Juifs présents aujourd’hui en Iran, alors qu’ils étaient 85 000 en 1978.

Bien sûr, la manière dont se fait la médiatisation de la situation iranienne, est l’un des sujets des plus surveillés dans le monde. Mais impénétrable, le pays reste opaque, les mollahs sont allergiques aux vérités et à la presse.

Cependant l’accusé de cette affaire a craché des aveux, trop clairs qu’aucuns n’a osé démentir. Et même ceux qui ont rapporté cette info, la nuancent beaucoup, de manière à innocenter ce tueur dont les révélations ont été vues par le grand public en Iran.

Fashi a dit qu’il avait voyagé à l’étranger à plusieurs reprises, qu’il a reçu une formation du Mossad, avant de retourner en Iran pour commettre l’assassinat.

En juin 2011, l’assassinat de l’employé du programme nucléaire iranien. Deux hommes portaient des casques, d’où l’impossibilité de mettre des visages en recueillant les témoignages des personnes présentes lors du fait. Il a été abattu de 5 balles par un tireur assis derrière le conducteur d’une moto, alors Fashil est en prison.

De même qu’en janvier 2012 un 5è scientifique, du nom de Mostafa Ahmadi-Roshan, a été mortellement touché par une bombe placé sous sa voiture.

L’Iran, accusant les Etats Unis et Israël, a réussi a arrêté pendant l’année 2010, quelques agents du Mossad selon l’agence IRNA. Washington a démenti toute implication des États-Unis dans ces crimes, tandis qu’Israël a refusé de commenter.