POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Manchester en course pour le doublé




samedi 30 avril 2011
par Jérôme COLLIN


Tout prêt de mettre fin à l’hégémonie de Chelsea en Premier League, les Mancuniens sont en bonne voie pour retrouver une place en finale de la Ligue des Champions. Irrésistibles à défaut d’être spectaculaires, MU retrouve les sommets.

LES ARTICLES DE Jérôme COLLIN

Des Bleus sans étincelles

Lille conforte son avance

Des modèles pour les clubs français

UN ARTCLE INTERESSANT SUR LE RACISME DANS LE FOOT


Voir en ligne : Tous nos sujets de football

Depuis six saisons, le mano à mano entre Chelsea et Manchester United pour l’obtention du titre de champion d’Angleterre se poursuit. Chaque club a sa période faste, et a toujours le désir de briller également sur la scène européenne. Manchester y est parvenu en 2008, avec un fabuleux doublé championnat-Ligue des Champions. Chelsea y est passé tout près également en 2008, tant en Ligue des Champions (finaliste) et en championnat ( second à deux petites longueurs de Manchester United).

Décevant sur tous les tableaux cette saison, Chelsea n’a plus rien à espérer cette saison. Pour MU, la situation est tout autre. Les Mancuniens peuvent rééditer leur exploit de 2008. En championnat, leur situation est très enviable à quelques encablures de la fin de la saison. Pour cela, les Red Devils s’appuient sur un réalisme et une justesse offensive sensationnels. Nul besoin pour MU d’accumuler les occasions afin de remporter une rencontre. Mieux encore, les partenaires de Ryan Giggs gagnent de nombreux matchs tout en réalisant des prestations médiocres. C’est de cette manière que Manchester a creusé un écart sur ses poursuivants cette saison. Pour l’attrait des rencontres, on y repassera. Pour la redoutable efficacité, il n’y a aucun souci. Symbole de cette constante cette année ? "Chicharito", Javier Hernandez de son vrai nom. Le jeune Mexicain (qui avait fait vivre un véritable calvaire à la défense française lors de la dernière Coupe du Monde), tout droit arrivé de son pays natal, s’est imposé sans complexe dans l’une des plus grosses écuries européennes. A 22 ans, l’exploit est ahurissant. Le Mexicain est à l’image de son équipe. Concentré, serein, décisif. Rares sont les occasions qu’il ne conclue pas. Nombreuses sont les fois où il a tiré ses partenaires d’un mauvais pas. De 4 ans son cadet, on le compare déjà à son comparse d’attaque Wayne Rooney. L’association entre les deux hommes fait des étincelles. L’avant-centre bulgare Dimitar Berbatov, pourtant meilleur buteur de Premier League a du céder sa place au prodige de 22 ans.

Cette talentueuse paire offensive est donc productive. Elle peut compter sur un bloc soudé. Manchester incarne la sérénité. Brouillon, parfois même à côté de la plaque, les Mancuniens savent retrouver leurs esprits et une lucidité, base de leur succès. Plusieurs fois cette saison Manchester United a été malmené mais a su retourner la situation à son avantage. En atteste le formidable retournement de situation réalisé à West Ham. Mené 2-0 à la pause, transparent sur toutes les lignes, MU avait finalement remporté la match 4-2. Là où de nombreuses équipes se seraient effondrés ou abandonnés purement et simplement le match, les joueurs de Sir Alex Ferguson ont remonté la pente et entrepris une incroyable remontée. Persévérant, les Mancuniens ont donc une force mentale qui leur permet de résister aux enjeux et à la pression. C’est aussi une des clés de leur succès. Cette force mentale, rare dans la planète football, est un indéniable atout.

Enfin, il faut reconnaître que MU dispose d’un effectif séduisant. Savant mélange de jeunesse talentueuse et de joueurs plus aguerris, le club hôte de Old Trafford réalise des prouesses sur le plan du recrutement. Cette équipe sait aussi faire confiance à des joueurs dont l’âge est élevé (Giggs, Scholes) mais dont l’apport est toujours important. De plus, cette équipe est entrainé par un coach légendaire, Sir Alex Ferguson, qui possède une capacité de meneur d’homme hors-norme et une envie débordante. Nullement rassasié par une multitude de titre, l’Ecossais a toujours faim de trophée. Il est difficile aujourd’hui d’imaginer un Manchester orphelin de son coach, tant il fait partie intégrante de ce club mythique.

Le 19ème titre de champion d’Angleterre de son histoire semble acquis aux Mancuniens. Ceux-ci sont en passe d’assurer une place en finale de Ligue des Champions, où ils retrouveraient probablement le FC Barcelone, club qui les avait vaincu au même stade de la compétition en 2009. L’occasion d’une revanche pour marquer un peu plus encore l’histoire de ce club au rayonnement mondial.

Jérôme COLLIN

LES ARTICLES DE Jérôme COLLIN

Des Bleus sans étincelles

Lille conforte son avance

Des modèles pour les clubs français

UN ARTCLE INTERESSANT SUR LE RACISME DANS LE FOOT