POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Les islamistes et les monarchies à l’assaut de la Syrie - 1ère (...)

Les islamistes et les monarchies à l’assaut de la Syrie - 1ère partie



Une crise qui peut se terminer avec le départ d’Assad-fils !


samedi 16 novembre 2013
par Azouz Benhocine


La crise syrienne est en passe de perdurer encore, voire même des années d’après les derniers bouleversements. D’une part l’armée du régime baâthiste gagne des batailles aléatoires sur le terrain. Et de l’autre, l’opposition réelle reste impuissante et désarmée. Alors que la plus faussée de l’islamo-terrorisme, engrange de plus en plus de soutiens.

Voir en ligne : Notre dossier : guerre civile en SYRIE

Le New-York Times vient de révéler, dans un article récent, les sources intarissables du Koweït et d’Arabie Saoudite qui financent publiquement les éléments liés à Al-Qaïda présents en Syrie.

Et le quotidien gratuit « 20 minutes » rapporte de son côté, le démantèlement d’une cellule de 4 islamistes de la région parisienne, composée par ceux que l’on considère banalement en bons croyants dans les mosquées. Elle s’apprêtait à embarquer pour la Syrie. Des preuves établissent que l’itinéraire de ce groupe passe par la Turquie.

Au fur et à mesure que les soutiens au pouvoir en place se consolident, comme vient de le déclarer le leader du Hizbollah libanais lors de sa dernière apparition, les moyens humains et matériels s’agrandissent et se multiplient, chez particulièrement les islamo-terroristes internationaux.

Ces derniers, s’en prennent avec des spectacles d’horreur aux partisans du pouvoir. Privilégiés par les monarchies réactionnaires arabes et bénéficiant des circuits islamistes où qu’ils peuvent exister dans le Monde, les terroristes qui ne cessent aussi d’être rejoints par des combattants, absorbent à eux seuls pratiquement toutes les aides étrangères visibles à ce jour.

En effet, les authentiques révolutionnaires syriens sont isolés sur le terrain. Malgré un semblant d’existence à Alep et sur les divers fronts qui attirent les combattants, ils sont niés. Cette opposition a été dernièrement décrite dans l’ouvrage de Jean-Pierre Filiu « Je vous écris d’Alep ».

Les révolutionnaires laïcs s’organisent de mieux en mieux, d’après ce livre écrit à partir d’un séjour de son auteur pendant l’été 2013 à Alep, face à la double adversité. Les djihadistes qui affluent du Monde entier et les forces qui, autour de Bashar Al-Assad, préservent le baâthisme local, sont mieux équipés et financés. Alors que cette « vraie opposition » voit une grande solitude, sans perdre espoir.

Sur le plan des rapports des médias, la représentation se revendiquant de l’ASL qui siège en Turquie, traîne dans les salons des palais du Qatar et va jusqu’à redoubler de courbettes chez les occidentaux pour une intervention, est d’une incompétence discordante avec les réalités du terrain. Elle n’a en réalité aucun rapport avec les révolutionnaires décrits dans l’ouvrage et par aussi les descriptions diffusées par les nombreux militants et activistes via Internet et les contacts privés.

Si les pays occidentaux restent réticents pour fournir des aides aux insurgés syriens, les générosités ne manquent au bénéfice les factions se revendiquant d’Al-Qaïda. L’Arabie Saoudite, le Pakistan et la CIA, déjà derrière l’organisation criminelle depuis l’époque de l’Afghanistan des années 80, comptent maintenant faire de la Syrie le fief de tous les islamo-terroristes, afin de maintenir sur leur influence.

Suite, 2ème partie : La Turquie nouveau « Makteb el-Khademet »aux islamo-terroristes accédant en Syrie.

Répondre à cet article