POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Netanyahu appellent les juifs européens à fuir en Israël

Le recours à l’enjeu de l’occupation pour accueillir des colons

jeudi 19 février 2015
par Hugo Mastréo


Les dirigeants du monde, les opinions qui suivent les conflits qui les concernent et nombreux analystes des médias ont été choqués de l’appel de Benyamine Netanyahu, pour pousser les juifs européens à l’exiler en Israël, après les attentats de France et du Danemark. Des propos dits dans un contexte précis, où la félonie des extrémismes alimente un conflit régional et son déplacement en Europe…

Voir en ligne : Notre dossier : Israël

Des réflexions multiples ont été exprimées, mais les médias refusent d’en faire part à leurs publics… D’ailleurs c’est pour des situations de ce genre que des médias alternatifs, Tel POPULISCOOP, tentent de soulever les sujets qui perdent leur récurrence. Ce rôle médiatique commencé particulièrement depuis l’invasion de l’Irak en 2003. Il n’est pas question d’oublier des sujets pertinents, mais de sélectionner ceux qui encouragent les crises entrant dans de scandaleux intérêts…

Avant de considérer les réactions provoquées par cet appel à l’exode en Israël des juifs européens, par Netanyahu, une question se pose d’elle-même sur la concentration de la population concernée dans une terre occupée. Quel est le dessein de pousser des personnes à arrêter leur existence dans un lieu du Monde pour aller vivre ailleurs et surtout sur des territoires tombant sous l’illégalité des conventions internationales ?

Les analystes qui ont rapporté que le déplacement du premier ministre de l’Etat hébreu, pour la manifestation après l’attentat de Charlie-Hebdo de janvier à Paris, n’était pas prévu et qu’il s’est invité. Voici l’article du quotidien français qui dit qu’il s’est présenté de lui-même. Lire ICI.

Alors que le lui refuser, pendant que le président palestinien y participe, pouvait sortir de leurs habitudes, les traditionnelles relations de la France avec le sionisme et l’entité colonialiste qui spolie les palestiniens de leur terre. De même qui oserait le refouler, sans causer un émoi au sein de la communauté juive du Monde ?

Mais le président français, comme Angla Merkel la première dirigeante allemande ainsi que la premier-ministre danoise ont réagi. Horripilés, ils ont ouvertement, chacun à sa manière, remis en cause la suggestion de Netanyahu, malgré les incidents antisémites avérés qui semblent se multiplier.

Benjamin Netanyahu a conseillé aux Juifs de s’installer en Israël, en formulant de fuir pour leur sécurité. François Hollande, s’exprimant après les actes de vandalisme qui ont endommagé environ 300 pierres tombales dans un cimetière juif au Nord de la France, lui a répliqué « Je ne peux pas laisser dire des choses en Israël, qui conduiraient à penser que les Juifs n’ont pas de place en Europe et notamment en France… »

Beaucoup de responsables occidentaux, notamment des députés européens et des politiciens voient la rhétorique de Netanyahu comme visant à renforcer sa position avant une réélection, qui aura lieu en mars prochain, qui semble être serrée pour le Likoud.

Le premier ministre israélien, prévenant, distille une psychose, celle que de tels actes antisémites vont se multiplier, c’est une manière de rappeler la Shoah. Mettre la pression pour que le soutien d’Israël reste indéfectible et soit favorable à la colonisation.

Répondre à cet article