POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Algérie : éléments de l’AQMI à Bordj-Badji Mokhtar



Fuyants du Mali, des terroristes interceptés au sud-Algérien


lundi 11 mars 2013
par Damien Djamel Bouch’Raf


Selon le quotidien d’informations Al-Khaber, qui est le plus lu en Algérie de toute la presse écrite avec nombreux correspondants à travers le pays, un groupe de 7 islamo-terroristes a été arrêté suite à une opération de poursuite. Il s’agit d’une tentative de remontée sur le territoire national, depuis le Mali.

Voir en ligne : NOTRE GRAND DOSSIER : Mali et islamo-terrorisme

C’est l’une des incursions, après bien sûr "Tiguentourine", parmi les rares qui a été rendue publique. Mais pas la seule, puisque début février deux membres d’Aqmi, un Algérien et un Malien, avaient été interceptés à Tinzaouatin, à la frontière algéro-malienne. Ils étaient à bord d’un véhicule tout-terrain, chargé de munitions et d’explosifs, par une "unité de l’armée spécialisée dans la lutte contre le terrorisme".

arrestations au Mali

L’opération "SERVAL" sème la déroute des hordes de terroristes qui ont investi le nord-Mali pendant l’année 2012. Dès lors que ce pays du Nord-Ouest africain a été déstabilisé par un coup-d’Etat... Profitant de la fragilisation des institutions maliennes, dans la région-nord et la plus désertique, le projet d’un sanctuaire pour frapper l’Algérie d’abord puis le reste de la Terre, y a été dessiné. Le revers prend forme chaque jour...

Il s’agit d’une cellule qui semble itinérante, sorte d’escorte composés de 8 éléments dont 7 ont été appréhendés, un huitième a réussi à prendre la fuite vers le nord-Mali. Outre que l’Algérie, pays plus potentiellement visé, a ouvert son espace aérien pour les forces françaises, elle a fermé ses frontières sud. Ce qui induit, face au déferlement des fuyards, un renforcement de la surveillance.

Ce groupe a été démantelé dans la région de Bordj-Badji Mokhtar et de Tamanrasset (territoire exclusivement algérien, où il avait plusieurs caches. Des lieux aménagés où les autorités algériennes ont trouvé des téléphones satellitaires, deux véhicules tout-terrain, de l’armement et des documents.

L’identification de deux maliens parmi les 7 hommes appréhendés est établie, d’autres nationalités notamment des algériens composeraient ce groupe.


Agrandir le plan