POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Qui sont les intermédiaires dans la vente du pétrole du Daesh (...)

Qui sont les intermédiaires dans la vente du pétrole du Daesh ?



Enquête : donnez une proposition et argumenter dans le forum de ce sujet.


lundi 29 septembre 2014
par Hugo Mastréo


Les enquêtes butent sur une indéchiffrable opacité entourant l’identité des partenaires commerciaux du Daesh, dans la vente du pétrole. Cependant nombreux politiciens, diplomates et analystes avancent que des transactions ont effectivement eu lieu avec l’aide des réseaux de grandes sociétés et sous protection des Etats de la région...

Le groupe terroriste Daesh transforme, sur place et en premier lieu, le pétrole des puits assiégés depuis 2011 en Syrie, en carburant. Parce que son premier besoin pour mener la guerre soit comblé, ce qui est primordial pour le fonctionnement d’une organisation qui s’est déclarée Etat sans frontières pour les musulmans. Mais il était inimaginable que les terroristes puissent l’exporter.

Relations, armée turque et DAESH

Mais des quantités sont écoulées à l’étranger, via des intermédiaires que de nombreux enquêteurs ont tenté, et cherchent toujours, d’identifier. Vendu principalement par des sociétés, ayant pour étendard l’islamisme aussi, basées à Ankara, le pétrole syrien accaparé par le Daesh est acheté, non seulement par la Syrie, mais aussi les pays engagés à frapper l’organisation terroriste. Pour paraphraser certains discours d’officiels.

Certains observations présument qu’outre des circuits de commercialisation turcs, il y a aussi ceux du Kurdistan. Les stratèges qui suivent le cheminement de l’Or noir dans le monde, constatent que depuis l’été 2014, les prix du marché du pétrole ont entamé une plongée, du fait de l’existence de plusieurs quantité provenances informelles.

Le prix du brut de référence était à quelques 120 $, avant l’année 2014. Depuis l’entrée en dance du redoutable groupe terroriste, sur un territoire irakien à majorité sunnite et mobilisant contre le pouvoir de Baghdad tenu par un chiite, les prix du pétrole ont commencé à chuter.

NOUS AVONS rapporté sur POPULI-SCOOP que depuis la Libye, une vente d’un cargo de grande contenance a bien eut lieu. LIRE ICI : Le Morning Glory a embarqué 36 millions de $ de pétrole en Libye...

Dans ces régions semi-désertiques et de traditions nomades, au cœur déjà du trafic d’armes, il est possible que certains intermédiaires, peu scrupuleux, mélangent le pétrole venant de l’Etat islamique avec d’autres pétroles pour le blanchir. Et afin de l’exporter sur les marchés internationaux, dans un blanchiment qui augmente leurs gains.

Déjà commercialiser les produits pétroliers, dans les zones contrôlées par les hordes de terroristes sous les ordres centraux du Daesh, près de la frontière irako-syrienne, constitue une source de revenus inestimables. Selon un expert s’exprimant FRANCE INFO, es terroristes de Daech contrôleraient 80 % de la production de l’or noir en Syrie.

Descriptif :

Répondez à la question : la traçabilité du pétrole du Daesh est-elle une solution pour désigner les vendeurs intermédiaires du terrorisme ?

ALORS QUI SONT-ILS ET COMMENT ?

Vos arguments sont les bienvenus, les hors sujets seront éliminés.

Identifiants personnels

Lien hypertexte :

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Un message, un commentaire ?

Répondre à cet article