POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Syrie : la peur des armes chimiques dans le chaos



3ème année de guerre civile : l’enlisement


mardi 7 mai 2013
par Azouz Benhocine


Al Qaeda a des armes chimiques et les a utilisés en Syrie, la chose que redoutaient les américains. Les islamo-terroristes soient mieux armés, est la pire des choses pour les Etats-Unis. Et les israéliens ont prétexté, pour mener un assaut sur des bases militaires syriennes, le transfert d’autres équipements au Hizbollah libanais.

Voir en ligne : Notre dossier : SYRIE

La question de l’utilisation des armes chimiques en Syrie date de plusieurs mois... Et Jabat al Nusra, désigné par le Département d’Etat américain comme un groupe relevant d’Al-Qaïda en Irak, a mené depuis début le mois de mars des combats assez proches d’un important arsenal chimique syrien déposé dans zone d’Alep...

... Cette information est rapportée par le Times, sur indication de Jeffrey White, un analyste à l’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient et ancien officier du renseignement militaire. Le quotidien rajoute que le régime syrien a pris soin de changer le lieu d’entreposage de ses arsenaux chimiques.

JPG - 36.9 ko
Carla Del ponte
Carla Del ponte, désavouée à l’ONU pour l’utilisation des armes chimiques

La Commission d’enquête de l’ONU désavoue les déclarations de Carla del Ponte sur l’utilisation du gaz sarin par les rebelles syriens. Elle estime que les éléments recueillis ne sont pas assez concluants. A ce jour, on ne sait qui a fait usage et quels types de gaz ?

Alors que les récentes informations faisant état d’attaques au gaz neurotoxique, le président américain est toujours réticent à intervenir dans le conflit. Les faucons de guerre, dont John Mac Cain, continuent de mettre la pression.

Depuis 2001, les USA disent vouloir empêcher les terroristes d’acquérir des armes de destruction massive, et a été la plus haute priorité de la sécurité de l’Amérique. George W. Bush largement justifié son invasion de l’Irak, comme un effort pour sécuriser, une supposition qui a poussé au mensonge concernant des armes chimiques et biologiques détenues par Saddam Hussein.

A ce jour très peu de détails ont été rendus publics concernant l’existence de ses armes en Syrie, aucune photo ou spécimen de victimes ou autres preuves probante.

Le seul suspicion date du 19 mars, où d’ailleurs 10 soldats du régime sont morts parmi 31 personnes. Les survivants ont rapporté qu’il s’agit d’une attaque des rebelles qui est est l’origine de ce fait. Une odeur particulière ressemblant à celle du chlore...

L’attaque israélienne démontre qu’un vent de panique s’est emparé des politiciens des pays impliqués dans ce qui le vaste conflit du Proche-Orient. Que des armes tombent entre les mains d’islamistes armés, dans cette région où le chaos, entamant sa 3 années, se substitue plusieurs années de dictature...