POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


France : Flamby dans l’assiette Kasher !



Une diplomatie piégée et qui renonce à l’illégalité internationale !


vendredi 9 novembre 2012
par Damien Djamel Bouch’Raf


Selon l’hebdomadaire satirique français « Le Canard enchaîné » de cette semaine, le Président français aurait tenu des propos, a en juger la teneur, à l’égard de la visite du premier ministre israélien, effectuée les 31 octobre et 1er novembre.

Voir en ligne : Notre dernier article : Israël et l’élection de Barrack Obama

Sachant d’emblée que son prédécesseur à l’Elysée, Sarko, s’est refusé à un tel accueil et a traité le responsable de l’Etat hébreu de « menteur ! ».

Le recueillement à la mémoire des victimes de l’islamo-terroriste français Mohamed Merah, aurait servi à la campagne de Netanyahou, selon François Hollande.

Le fait criminel a éclaté lors de la campagne électorale des présidentielles françaises, où 6 militaires ont été aussi abattus en premier puis 3 enfants et leur enseignant au sein de l’établissement scolaire « collège-lycée juif Ohr Torah (ex-Ozar Hatorah) ». Sarkozy était bien le préféré des juifs de France et d’Israël, lors des élections.

Le déplacement est maintenant une brèche béante dans la glaciation léguée par Sarko. Le recueillement était, par la présence de l’orateur officiel d’un Etat tiers, une mission de lobbying ! « Bebe » est donné pleinement gagnant et incarne le mieux l’opinion générale de la population de son pays !

Le 15 octobre dernier le Parlement israélien a voté sa propre autodissolution et a convoqué des législatives anticipées pour le 22 janvier 2013. Il ne restait que 8 mois à la fin de l’actuelle législature.

Est-ce du dérapage contrôlé quand François Hollande regrette d’avoir été entraîné à assister à des pleurs ? Le collectif Solidarité Palestine qui regroupe associations, syndicats et partis de la gauche de la gauche, avait manifesté la veille de l’arrivée en France de Netanyahou. « Non, Netanyahou n’est pas bienvenu en France » .

Voici les propos attribué à François Hollande par le Canard enchaîné et confirmés par l’AFP.

« meeting électoral »

« Netanyahou était venu faire campagne en France on le savait. Son déplacement était prévu en deux temps à Toulouse, recueillement puis discours »

« Comme j’étais là, il a un peu resserré son discours, mais ce n’était pas bien de transformer cette cérémonie en meeting électoral »

« n’a pas été correct »

Netanyahu était « obsédé » par l’Iran

PDF - 149.1 ko

Notons qu’après le 6 novembre, soit 6 jours !

La France a diffusé le communiqué OFFICIEL suivant : le document PDF.