POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Des modèles pour les clubs français



Football européen : Shaktar Donetsk monte en puissance


mercredi 13 avril 2011
par Jérôme COLLIN


Tottenham, Schalke 04 et le Shaktar Donetsk. Ces trois clubs vivent ds fortunes diverses en quart de finale de la Ligue des Champions, mais symbolisent ensemble la promotion du beau jeu et de l’esprit d’équipe, qualités qui manquent à Marseille et Lyon.

Une philosophie de jeu basée sur l’attaque

Tottenham a à sa tête un entraineur qui applique le mieux l’adage « la meilleure défense, c’est l’attaque ». Harry Redknapp est un coach soucieux de proposer du beau jeu, et notamment de développer un esprit offensif. Cette vision de jeu, assez peu répandu finalement en Europe, permet aux Anglais de réaliser des miracles.

Le Shaktar Donetsk est fidèle à ses valeurs. L’attaque prime sur tout et les amène à réaliser des exploits. L’AS Roma a fait l’amère expérience de cette furia qui a déferlé lors des huitièmes de finale. Son quatuor offensif est composé de Brésiliens, et symbolisent bien la volonté de tout miser sur l’attaque.

JPG - 69 ko

Enfin, Schalke 04 est aussi une équipe au penchant offensif. Si elle a longtemps peiné à enflammer les matchs de Bundesliga, cette équipe est devenue redoutable en Ligue des Champions, laminant tour à tour Lyon en phase de poule (3-0), le FC Valence en huitième de finale de Ligue des Champions (3-1 au match retour) et dernièrement l’Inter de Milan en quart de finale de cette même compétition (5-2 !).

Des équipes capables de se sublimer

Le club allemand a su relancer sa saison grâce à des victoires en Ligue des Champions. L’équipe de Gelsenkirchen n’a plus rien à espérer en championnat, du fait d’une entame catastrophique, et se surpasse donc en compétition européenne. Cette équipe, autrefois incapable de proposer un jeu fluide, a peu à peu réussi à pratiquer un jeu harmonieux et fait preuve d’une force de caractère impressionnante.

AS ROMA 2 SHAKHTAR DONETSK 3

Le Shaktar Donetsk est lui un cador dans son championnat ukrainien. Il arrive donc à se qualifier aisément et de manière régulière à cette compétition européenne phare. Cela permet à cette équipe d’attirer des joueurs talentueux, séduits par ce challenge de jouer la « Coupe aux grandes oreilles » ainsi que par les salaires souvent mirobolants.

Conscients d’être observé par un plus large panel de recruteurs potentiels, les joueurs se dévouent pour leur équipe, dans le but ultime de signer dans une grosse cylindrée. Cette stratégie profite pleinement au Shaktar Donetsk.

Enfin Tottenham retrouve la Ligue des Champions 4 décennies après l’avoir quitté. Cette longue absence a rajouté une dose de motivation et d’excitation positive à une équipe déjà largement enthousiaste à l’idée de retourner sur la scène européenne. Le club anglais, loué pour son jeu chatoyant et flamboyant, peut étaler tout son talent.

Des recrutements ambitieux et rusés

Le Shaktar prospecte souvent des joueurs hors du Vieux Continent, qui ont la farouche volonté de s’imposer en Europe. Donetsk leur offre la possibilité d’épater la planète football sur la plus grande compétition européenne des clubs. La filière brésilienne fonctionne à merveille dans ce club. Peu onéreux et franchement talentueux, Donetsk réalise le plus souvent des recrutements judicieux et montre que ses recruteurs ont le nez fin.

Tottenham aime donner sa chance à des joueurs revanchards ou qui ont une carrière qui s’essouflent, tout comme Schalke 04. Rafael Van der Vaart et Raul ont rejoint respectivement ces deux clubs, alors que l’on considérait ce dernier comme trop vieux pour poursuivre sa carrière.