POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


En Europe, pour le climat les jeunes regardent le destin de la planète



Ils veulent imposer changement massif et sans précédent du fonctionnement de la société humaine.


lundi 18 février 2019
par jaco


L’appel pour une grève scolaire en France, du primaire jusqu’au lycée, date du 15 février. Pour le climat le 15 mars prochain, elle a pour argument l’inaction du gouvernement. Nous avons publié un article sur une pétition d’une ampleur inégalée pour le nombre de signataires. Elles ont la même thèse : « Depuis des années notre planète et les responsables sont inactifs ». Pourtant ils donnent l’air…

Voir en ligne : Notre dossier : Climat & Ecologie.

La page Facebook Youth for Climate France, consulter ICI, publiée pour un tel rendez-vous explique avec une simplicité déconcertante les raisons de cet arrêt de protestation. « Pourquoi travailler ou étudier si l’avenir n’existerait pas ! » L’une des dernières publications est le Message de Greta Thundberg à Emmanuel Macron. « Soyez à la hauteur de l’histoire car sinon l’histoire retiendra votre irresponsabilité. »

- Que fera la justice pour "L’AFFAIRE DU SIECLE", avec le succès de sa pétition ? 23 décembre 2018

Âgée de 16 ans, née 3 janvier, la jeune militante suédoise pour le climat s’est fait connaître avec ses manifestations régulières tenues devant la Riksdag, le parlement de son pays. En août 2018, elle a refusé de suivre ses études, alors qu’elle dans sa 9ème année d’étude. Depuis, elle a donné donné un discours à la conférence, tenue entre 2 au 15 décembre 2018, dite de Katowice, et organisée par l’ONU, au titre de la 24e des conférences annuelles qu’est la "COP24".

Greta Thunberg, 2018 (cropped).jpg
Par Jan Ainali — still picture out of File :Greta Thunberg i Bryssel.webm, CC BY-SA 4.0, Lien

Binary Data - 0 octets
L’appel : Grève des jeunes pour le climat.
Consulter le document d’appel Grève des jeunes pour le climat : Collégien.ne.s, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, nous appelons à faire grève pour le climat le 15 mars.

On perçoit les alertes sur le changement climatique différemment, chacun selon son coin du Monde, voire selon sa culture qui permet d’appréhender, par la manière personnelle, l’évolution de la vie. Mais plus consciencieusement surtout, d’après l’âge qu’on a qu’on apprend à s’intéresser à son destin. Ce qui est plus engageant en étant bien concerné, comme génération.

Nous savons désormais mieux regarder les dangers par les différents angles. Mais seulement ceux qui s’offrent à nous, que nous constatons vraiment redoutables. C’est pour cela que les réseaux sociaux d’Internet, avec la magie du partage, s’apparentent à une école d’éducation collective et synergique entre ceux qui en sont en contact.

- En Chine et aux USA, le credo du nucléaire, pour zéro gaz à effet de serre, est solution 18 octobre 2018

En Europe, la jeunesse, depuis août 2018, s’allie à une jeune fille suédoise, pour imposer aux adultes qui dirigent, des directives plus adaptées aux exigences de l’héritage terrestre, en rapport avec le cadre de vie à léguer aux prochains. Les politiciens ne se préoccupent pas des échéances encore lointaines, parce les urgences leur font pression de répondre prioritairement.

Alors ce qui concerne les descendances venant à naître, ne peut plus attendre. Certains discours demeurent comme des dispositifs du tutorat parental. Le ministre de la transition écologique a formulé cette réaction : « Qu’ils commencent par convaincre leurs parents. » Ce qui est un enfermement dans la famille, un contournement du cadre officiel…

Ce qui rend les jeunes attachés à des programmes écologiques, même en ayant des objectifs différents, sont visiblement les animations des membres de leur catégorie de la population. Les producteurs de discours à destination des autorités qui manquent de bonnes volontés, arrivent ainsi à désigner au moins la communauté de destin.

Le marché qui a imposé la mondialisation aux peuples, en fait un business de tous ce qui lui est possible de vendre, même en créant des besoins chez les gens. La jeunesse est plus éveillée de son avenir, du fait qu’elle s’adonne à la communication sociétale de pointe. L’appel à la grève pour le climat le 15 mars 2019, comme décrit dans l’appel

Répondre à cet article