POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Que fera la justice pour "L’AFFAIRE DU SIECLE", avec le succès de sa pétition ?



Quand le gouvernement perd le plus imposant de ses ministres, chargé du sujet qui mobilise !


dimanche 23 décembre 2018
par Gros Emile


De mémoire d’Internaute, de France et de la planète Terre, jamais une pétition en ligne n’a recueilli autant de paraphes, que celle qui soutient le recours en justice contre l’État français, pour inaction climatique. Elle a engrangé plus de 1,5 million de signatures en 100 heures de sa présence sur le Net. 4 associations, dont celle hyponyme de l’action même, sont derrière cette option d’ouvrir devant les tribunaux un procès pour non-respect des engagements climatiques...

Voir en ligne : Notre dossier France

Quatre associations, dont « Notre Affaire à Tous », la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH présidée par la journaliste Audrey Pulvar), Greenpeace France et Oxfam France ont, d’abord fait l’annonce le 18 décembre, en décidant donc de taper fort, pour protéger les vies, les territoires et les droits. Aussi un site Web lui est dédié dont on peut s’imaginer le nombre explosif de visiteurs qu’il reçoit.

SIGNER LA PETITION : faites dérouler la page Web vers le bas.

Il va de soi que la renommée des associations qui adhèrent à cette initiative a beaucoup pour ramasser rapidement tant de signatures. C’est même devenue un phénomène que nombreux journalistes et médias citent. Si la certitude qu’en France c’est le nouveau de la promptitude de collecte des émargements, les vérifications sont en cours pour savoir si dans le Monde une telle expérience a déjà.

- Bons vents pour "The Ocean Cleanup", science et génie d’une mission en haute mer 14 septembre 2018

D’après le prestigieux hebdomadaire français Paris Match, le seul précédent appréciable pour l’ampleur de l’écho n’a pas atteint un tel succès. «  En 2016, la pétition en ligne contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail avait dépassé le cap d’un million de signatures en deux semaines . », écrit son rédacteur.

Cécile Duflot, ancienne ministre directrice d’Oxfam France et député, actuellement directrice Oxfam France, s’exprimant à l’AFP, s’est dite surprise de l’effet sur le public. La démission de Nicolas Hulot qui a lancé FNH en 1990 du gouvernement, l’été dernier, a marqué les esprits en France, alors que d’autres événements se succèdent aussi.

Un sursaut écologique en Hexagone a été manifesté avec aussi un grand intéressement de la population. 2 les deux marches pour le climat, l’écho donné au rapport du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ainsi qu’un singulière médiatisation de la COP24 en Pologne ont aussi donné chance à une meilleure mobilisation.

- Un documentaire sur le smog en Chine relance la lutte contre la pollution 8 mars 2015

Il est vrai que l’influence des « climatosceptiques » est carrément bien installée à la Maison Blanche, la 1ère puissance économique par laquelle s’érigeaient toujours les visions du Monde, y compris les plus destructrices comme les guerres. Puis sous l’impulsion des pollueurs, notamment les plus démesurés dans les travaux néfastes à l’équilibre écologique, les entreprises qui brandissent des menaces de délocalisation de leurs activités, coulant ainsi tout débat chez les décideurs…

Cette pétition tombe à un moment où en France les manifestations, des « Gilets Jaunes » dont on voit rarement leur forte excitation, mettent le gouvernement aux abois. Leur pétition contre la hausse des prix du carburant a, de son côté aussi, atteint 1.2 million de signature. Pour la taxe du « diesel », la colère populaire set justifie d’une prise de conscience pour ce prélèvement. Il est décelé être détourné à plus de 80% de sa cagnotte à d’autres destinés, que la protection de la nature…

Répondre à cet article