POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Lemaitre fait consensus




samedi 18 juin 2011
par Jérôme COLLIN


Presque un an après son premier 100 mètres couru en moins de 10 secondes réalisé à Valence, le jeune Français confirme de mois en mois tout son potentiel. Il vient de conforter le record de France qu’il détient en s’imposant au championnat d’Europe par équipe en 9 secondes 95. une performance qui le rapproche du record d’Europe.

Quelques sujets de Jérôme COLLIN  :

Manchester en course pour le doublé

L’Espagne, entre fébrilité et solidité

Des Bleus sans étincelles

Lille conforte son avance

Des modèles pour les clubs français


A chaque grand rendez-vous son lot de récompenses pour Lemaitre. La coqueluche de l’athlétisme français rayonne depuis un an déjà. Véritable espoir de sa génération, il concrétise tous les espoirs portés en lui. Depuis qu’il est devenu le premier coureur blanc à être passé sous les 10 secondes pour le 100 mètres, sa progression est linéaire. Chacun de ces nouveaux records sur 100 mètres sont minimes (seulement 1 centième à chaque record de France du 100 mètre amélioré) mais traduisent bien sa dynamique.

En juillet dernier, lors des championnats d’Europe de Barcelone, il avait ébloui l’athlétisme mondial, sinon européen, pour ses remarquables performances. Titré sur la catégorie reine (100 m), sur le 200 mètres et au relais 4*100 mètres par équipe, le natif d’Annecy frappait un très grand coup. A à peine 21 ans, ses chronos forcent le respect. Chambers et Obikwelu ont du reconnaître la supériorité du Français. Chambers livre même un bel hommage à son adversaire en disant de lui « qu’il est trop rapide ! Il va trop vite pour moi ! ».

C’est la cinquième fois que Lemaitre passe sous la barre symbolique des 10 secondes. De quoi postuler pour un statut d’outsider au prochain championnat du monde. Certes, la concurrence sera beaucoup plus rude, avec notamment Powell, Gay et surtout la vedette Usain Bolt, mais le Français peut réellement créer une surprise. Son jeune âge lui fait miroiter un avenir prometteur. Usain Bolt était plus âgé lorsqu’il a déboulé sur la scène mondiale, battant successivement records sur records.

Aujourd’hui, Christophe Lemaitre est vraiment le coureur phare européen. Personne ne semble pouvoir lui contester son leadership, tant il paraît au-dessus des autres coureurs. A lui de poursuivre sa progression qui est pour le moment idéale.

Les championnats du monde prévu à Daegu fin août seront l’occasion de voir les efforts et les progrès encore accomplis par le jeune Français. Un podium serait une performance de premier choix, qui servirait de référence pour le futur de sa carrière. D’ici là, Lemaitre a du travail à faire, doit s’entraîner dur pour que de tels chronos se rééditent.

Jérôme COLLIN

Quelques sujets de Jérôme COLLIN  :

Manchester en course pour le doublé

L’Espagne, entre fébrilité et solidité

Des Bleus sans étincelles

Lille conforte son avance

Des modèles pour les clubs français