POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > associations, mouvement, vie associative, initiatives citoyennes, intérêt (...) > En France, les résultats cachés de l’enquête sur les discriminations.

En France, les résultats cachés de l’enquête sur les discriminations.

Le gouvernement silencieux pour des entreprises qui pratiquent l’exclusion.

mercredi 8 janvier 2020, par jaco

Ecouter l’article.

Le sujet des discriminations en France, pour l’accès à un poste de travail, n’est pas nouveau. On en parle, sans que ces débats débouchent à le solutionner, ou juguler les effets de cette disparité entre les citoyens. Avec la première semaine de 2019, une étude, commanditée par le président Macron, présente ses résultats de tests effectués auprès des 6 régions du territoire français.

D’emblée, devant la charge d’une ample colère datant de plus d’un an des « gilets jaunes », encore plus accrue avec le dossier de la réforme des retraites qui mobilise, le président français n’a pas réagi. Il est attendu à ce sujet. Les conclusions de ce qu’il a professé de lutte contre cette altérité sociale, ancrée dans les mœurs d’une France qui égare des talents pouvant mieux la servir, ne sont partagées que de rares médias ou politiciens.

- Les discriminations dans l’hôtellerie écornent le tourisme français
mardi 21 mars 2017

Les exécutants qui ont accompli cette laborieuse mission, de procéder par tests sur les discriminations à l’embauche, ont donc pris l’initiative de rendre publics les résultats de leur travail. Ce dernier serait vain quand l’autorité, originellement intéressée à surmonter de désuètes habitudes, se désisterait de la promesse du défi de haute droiture aussi bien morale qu’économique.

Plusieurs domaines comportent ces réflexes impénitents d’injustice. Ils donnent priorité à des privilégiés et réduisent les droits pour des défavorisés. Il y a 2 ans, une moins consistante intervention de Mériem El-Khomri, alors ministre du travail, s’en est pris à AccorHotels et Courtepaille, des exemples qui ne cacheraient pas ces vastes. Prétextant même, pour le secteur du tourisme, l’image de la "vraie France".

RAPPORT DE RECHERCHE : DISCRIMINATION DANS LE RECRUTEMENT DES GRANDES ENTREPRISES.
Fourni par TEPP – Théorie et Evaluation des Politiques Publiques UNE APPROCHE MULTICANAL :

Cette enquête a déployé 17 163 de candidatures émises par des profils fictifs. Pour marquer un travail des plus actuels, l’opération de « testing » s’est effectuée lors de la période bien récente et aussi assez étalée, entre octobre 2018 et janvier 2019. Soit la couverture de plus d’une année, afin de mieux cerner les cas se déroulant à longueur d’une plage de plusieurs saisons.

Les résultats relatent que les choses n’ont carrément pas bougées ou s’aggravent. En dépit des discours, mais pas des politiques vraiment agissantes, des décideurs, le même balisage de l’accès au travail est encore dressé. Plus précisément, l’origine ethnique reste pertinente dans la pratique discriminatoire ouverte. Elle est plus prise en compte que le lieu de résidence qui est aussi pris en considération, comme inconvénient.

- La meilleure université du Monde devant la justice pour discrimination...
jeudi 6 septembre 2018

Mais ce dernier critère, il est secondaire aux yeux des recruteurs que le cas fréquent de bloquer les ressortissants maghrébins, dont les patronymes provoquent fréquemment l’exclusion pour leur consonance. Et à bien regarder c’est une doctrine établie.

Cette étude relève que l’adresse de domiciliation impacte moins que l’indication de l’origine présumée nord-africaine. Plus significatif encore est le préjugé construit au sein des grosses boîtes, ayant diverses hiérarchies donc des places de travail parmi leur personnel.

Une quinzaine d’entreprises, sur les 103 testées, discriminent sans moindre retenues, d’après l’enquête. Encore davantage d’écartement au sein des entités économiques qui ont une attractivité, comme celle annonçant des postes à pourvoir et attirant des postulants. Mais elles sont terriblement discriminantes que d’autres.

Par rapport à un candidat au patronyme "franco-français", 20% de chances en moins d’obtenir une réponse d’un recruteur pour un candidat d’origine supposée maghrébine. Le gouvernement qui a été destinataire du bilan du travail scientifique auquel ont pris parts divers corps, y compris des étudiants pour leurs thèses et des encadreurs universitaires, n’a pas publié les noms des sociétés. Comme a été donnée la promesse de campagne...


Voir en ligne : Notre dossier : beurs, discrimination, racisme, intégration...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don