POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Facebook dépasse Google dans le trafic vers les sites diffusant du (...)

Facebook dépasse Google dans le trafic vers les sites diffusant du contenu



L’information sur le Web fait douter, mais intéresse pour sa valeur alternative


jeudi 20 août 2015
par N.E. Tatem


L’analyste du Web, Parse.ly vient de faire livraison des résultats de son suivi de la diffusion des contenus sur Internet. Pour la récente période de mai et juin 2015, il déclare que les réseaux sociaux ont distribué 43% du trafic vers les sites des médias, pour le panel qu’il a analysé. Contre 38% via les moteurs de recherche qui se comptent sur les bouts des doigts. Les deux leaders Google et Facebook totalisent, à eux deux, environ 75%. Le premier cède le pas, dépassé par le second...

Voir en ligne : Notre dossier : internet médias Web

Les graphiques de cet article démontrent la montée en puissance de Facebook devant Google dans la redirection de l’internaute à une source de contenu. top-referals-medias On savait depuis quelques temps que la totalité des grands réseaux sociaux d’Internet, Facebook, Twitter ou Google+, ensemble, dirigeaient plus de trafic aux sites Web que les moteurs de recherche. Et on arrive finalement à ce que Facebook dépasse google, dont la domination était considérée indétrônable dans la fourniture du trafic aux sites Web qui sont consultés pour différents genres d’informations.

Nos articles dans la même rubrique
- FACEBOOK : une page désactivée peut coûter 1 milliard de dollars.
- Une aide du Cloud de Google pour vaincre l’autisme.
- EI, (Etat Islamique) sur Twitter, a menacé le 1er dirigeant de ce réseau

Particulièrement les médias, ils attendaient leurs visiteurs d’un même point, le puissant moteur de recherche de la sillicon valley. Google actualités aussi était parmi leurs premiers objectifs pour s’y mettre et être bien positionnés. Cette plateforme a une bonne place, rayonnante dans le classement des sources. Mais ce sont les sites de socialisation virtuelle qui échangent davantage l’actualité, que la recherche naturelle offerte par Google.

L’enjeu est l’actualité qui se construit à partir d’informations qui traitent des diverses activités, couvertes par les médias. Mais on préfère appeler ça, une fois la matière mise en ligne, du contenu. Depuis quelques mois la plateforme créée par Marck Zuckerberg s’était engagée à mettre au devant les partages des liens, en valorisant la présentation faite directement sur son réseau.

Outre qu’un rapprochement s’était, dès mars 2015, réalisé entre facebook et les grands médias des Etats-Unis généralement consultés sur Internet. A partir du 15 mars le New-York Times ou Buzz-Feed et tant d’autres publient directement leurs parutions depuis leurs sites sur leur compte facebook. En réalité, c’est ce qui a modifié le dispatching du trafic...

Selon le principe de l’innovation, Twitter est perçu comme un outil étendu dans l’avenir, pour les échanges de la socialisation sur le Web, mais il ne décolle pas. La dévalorisation récente de son action en bourse influence négativement son avenir. Cependant du fait de sa jeunesse, il tient une bonne place dans les choix des médias qui se convertissent à l’appel de fidélisation via les réseaux.

google-facebook-trafic-medias

Répondre à cet article