POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


La Chine ne veut pas de ses ressortissants dans les colonies israéliennes



Le BDS s’adresse à Israël, commence par les occupation illégales


vendredi 12 juin 2015
par Rebel Kazimir


Le nombre de chinois qui se disséminent dans toutes les contrées du Monde n’est pas exactement fixé en 2015. Là ils sont accueillis, ils se montrent laborieux créant une invasion qui ne se fait presque jamais pas répugner, là elle peut être. En Israël, la présence des Chinois est davantage due à des contrats entre les autorités et les entreprises des deux pays…

Voir en ligne : Notre dossier : CHINE

قوات الاحتلال تعتدي على المواطن خالد الغباشي في مخيم الجلزونتقرير علي دار علي

Posted by ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎ on vendredi 12 juin 2015

Les autorités chinoises ont recommandé à leurs ressortissants de ne pas investir ou s’installer dans les colonies spoliées, à l’encontre la légalité internationale, des territoires relevant de l’Etat palestinien. Elles ont exigé d’Israël de ne pas envoyer les travailleurs dans les chantiers et autres activités qui ne sont pas conformes au droit international.

Nos articles sur la colonisation illégale des terres de Palestine
- La hargne d’Israël dans la spoliation colonialiste...
- Israël et les annexions illégales : la révision du songe !
- La gauche mondiale exige des sanctions internationales contre Israël...

Pékin qui suit les négociations israélo-palestiniennes qui sont au point mort, préfère officiellement suivre le mouvement du BDS « Boycott, Désinvestissement et Sanctions » qui contre la politique colonialiste de l’Etat hébreu.

L’action qui ne cesse de devenir un enjeu diplomatique ouvertement hostile à l’occupation des sols délimités avec les résolutions de l’ONU de 1967, a été marquée par le refus des activités et des produits liés aux colonies se situant sur des sols déterminés. Mais, aussi elle vise à atteindre le degré d’isolement d’Israël, comme fut pour l’apartheid sud-africain, jusqu’à le contraindre à une paix qui mettrait fin à l’expansion qui a pour rêve le « grand Israël ».

La campagne a été lancée le 9 Juillet 2005, par des ONG palestiniennes contre Israël, exhorte à diverses formes de « mesures punitives non-violentes » jusqu’au respect des préceptes du droit international.

La Chine soutient le commerce avec Israël, mais le problème des colonies mobilisent désormais la communauté internationale.

BDS Movement logo.gif

"BDS Movement logo" by Source (WP :NFCC#4).

Licensed under

of copyrighted material in the context of

Boycott, Divestment and Sanctions">Fair use via Wikipedia.

Voici des données sur la population chinoise, vivant à l’étranger, d’il y a plus d’une décennie. Nombreuses expertises assurent qu’elle a doublé après 2010 et le nombre de pays qui l’accueillent a triplé, depuis.
Continent/Pays Population % de la population locale % du total de Chinois d’outre-mer
Asie 28 800 000 (1998) - 81 %
Cambodge 150 000 (2003) 1,2 % -
Indonésie 7,3 millions (2003) 3,1 % -
Japon 519 561 0,1 % -
Corée du Nord 50 000 (2003) 0,2 % -
Corée du Sud 100 000 (2003) 0,2 % -
Laos 50 000 (2003) 1 % -
Malaisie 7 millions (2004) 30 % -
Birmanie 1,3 million (2003) 3 % -
Philippines 1,5 million 2 % -
Singapour 3,4 millions (2004) 76,8 % -
Thaïlande 7,3 millions (2003) 12 % -
Viêt Nam 2,3 millions (2003) 3 % -
Amérique 5 020 000 (1998) - 14,5 %
Canada 1 612 173 3,69 % -
États-Unis 3 376 031 1,1 % -
Europe 945 000 (1998) - 2,6 %
Russie 998 000 - -
France 230 515 0,6 % -
Royaume-Uni 250 000 0,4 % -
Océanie 564 000 (1998) - 1,5 %
Australie 614 694 - 2,5 %
Nauru env.1 000 (2008) 8 %7 -
Nouvelle-Zélande 115 000 (2003) 2,8 % -
Afrique 126 000 (1998) - 0,3 %
Afrique du Sud 100 000 (2003) 0,2 % -
Total 35 175 000 - 100 %

Répondre à cet article