POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques

Accueil > Nations & sociétés > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > USA > Une 1ère, le FBI publie les données, 2018, sur les crimes motivés par la (...)

Une 1ère, le FBI publie les données, 2018, sur les crimes motivés par la haine.

Les préjugés qui poussent aux crimes ne doivent avoir aucun justificatif.

vendredi 15 novembre 2019, par Hugo Mastrèo

Ecouter l’article.

La haine qui pousse au crime n’a pas de nom, ni de qualifiant. Les auteurs doivent percevoir qu’ils n’auront aucun soutien de type communautaire, idéologique ou autres silences qui leur seront complices. Et surtout aucune clémence du côté de la justice qui doit être prononcée pour les situations où l’acte n’a aucune justification.

Mais voilà pour la 1ère fois, les données du FBI sur les crimes de haine, de l’année 2018, sont incluses dans la publication périodique qui existe depuis 3 décennies. Nonobstant ces indicateurs s’avèrent tronquée. Aux Etats-Unis, une législation de 1990 obligeait la justice de recueillir des données pour tenter de remédier à des crimes motivés par la haine.

- Le FBI sur la voie de destitution du genre "Watergate", une fois Clinton élue
lundi 31 octobre 2016

Dans les détails, il s’agit des incidents et infractions motivés par des préjugés. Les crimes signalés au FBI concernent les personnes. Ceux motivées par des préjugés fondés sur la race qui est l’ethnicité ou l’ascendance. Avec cet ensemble ceux liés au sexe, à l’identité de genre, la religion, l’handicap et l’orientation sexuelle. Y compris les crimes commis contre des mineurs. Ces actes peuvent inclure un ou plusieurs types d’infractions.

USA : statistiques sur les crimes motivés par la haine.
Parmi les autres délits, depuis 2018 les chiffres...

Alors que depuis l’année 1930 que les datas ont commencé à être ramassées, bien sûr avec leur classification selon leur typologie. Ce qui compose des statistiques générales qui sont diffusées ICI : voir ce document. Elles concernent aussi toutes les agences de police ainsi que les enquêtes effectuées au niveau des Etats fédérés.

Donc depuis moins de 30 ans que la manifestation de preuve pour préjugés fondés sur la race, la religion, l’orientation sexuelle ou l’origine ethnique, ayant poussé à commettre un délit sur des personnes, a été encadrée. Et voilà les plus récentes, de l’année dernière, sont décortiquées.

Bien sûr qu’on se demande avec quelle méthodologie sont dressées ces datas ? Cette question a sa réponse dans leur destination. Elles sont utilisées de nombreuses manières et servent à plusieurs fins. Elles fournissent à la loi une forme d’exécution. Elles servent à la formulation du budget. La planification, l’allocation des ressources, l’évaluation ainsi que les opérations de police en ont besoin.

- Le FBI anticipe avec les candidats aux attentats
samedi 14 décembre 2013

Les chiffres parlent d’une manière à montrer que leur présentation par la police fédérale est faussée ou incomplète. L’intolérance dans le sens que la victime perçoit sa symbolique est souvent traitée par les lois relatives aux crimes haineux. Alors qu’il est question de traquer les criminels de cette catégorie, les services publics de ce niveau n’accomplissent fermement les lois.

Le décompte indique qu’il y a eu 16 039 cas de détection en vue de répression sur lesquels le FBI rapporte des crimes motivés par la haine dans sa base de données nationale. Or 2026 seulement, un peu plus de 12%, ont été retenus. Les 14 013 agences restantes, soit environ 88% du total, n’ont pas été qualifiés en crime de haine, de toute manière que ce soit.

Ces données servent aux législateurs qui élaborent des mesures anti-criminalité. Ce qui les aide dans la recherche de conclusions et recommandations pour les responsables de l’application de la loi. Les planificateurs ainsi que les entités privées et publiques concernées par les problèmes de la criminalité les concernent. Les médias les utilisent pour informer le public sur la situation.


Voir en ligne : Notre dossier USA Etats-Unis

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don