POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Arrêté puis disparu en Arabie Saoudite, Marwan Al-Muraisy risque d’être charcuté

Écrivain et journaliste yéménite, profil d’une proie des tyrans gardiens de la tombe du prophète...

vendredi 2 novembre 2018
par Azouz Benhocine


Marwan Al-Muraisy est un journaliste et écrivain yéménite qui n’est pas comme Jamal Khashoggi, il est plus simple et moins renommé. Pour dire vrai, il n’a pas servi la CIA et les services secrets saoudiens comme celui qui était l’un des 1ers publicistes de l’islamo-terrorisme qui s’est attaqué à l’Afghanistan. Marwan est plus humble et pour nous, à Populi-Scoop, il est plus talentueux sans avoir été publié par le Washington-Post. Surtout il est ressortissant d’un pays agressé par l’Arabie Saoudite...

Voir en ligne : Notre dossier Arabie Saoudite

Le moins que le l’on puisse dire sur son cas, est de le placer sous la protection de la loi comme tout autre individu de la planète Terre. Au moins d’informer ses parents de son sort et où il se trouve actuellement. Arrêté depuis le 1er juin 2018 par les forces de sécurité à son domicile en Arabie Saoudite où il s’est installé depuis 2002. Il est détenu dans un lieu secret et aucune information fiable ne peut préciser s’il est encore en vie ?

- Khashoggi, journaliste et aussi agent américain et saoudien renié par ses maîtres 17 octobre 2018

Né en 1982, Al-Muraisy a quitté le Yémen et exerce le métier de journaliste depuis 2003 et a commencé sa carrière de journaliste l’année suivante. Il a travaillé pour plusieurs médias saoudiens, notamment les chaînes de télévision Al-Majd et Al-Resalah. Son compte Twitter compte plus de 100 000 abonnés, où il s’exprime sur les médias numériques et le développement humain qui sont sa spécialité.

Il a réalisé plus de 30 programmes télévisés généralement consacré aux technologies numériques et la grande sociabilité qu’il suscite. Marwan a été invité à divers plateaux télévisés traitant pour parler de ce même domaine. Ses reportages pour le site Web privé saoudien Sabq et d’autres sites, dont le réseau à but non lucratif Science and Development ( Scidev.net), sont aussi axés sur la science et la technologie. Il a publié en 2013, un livre intitulé « Le lait de l’oiseau », parlant de son expérience sur Twitter.

À ce jour, la famille d’Al-Muraisy n’a pas été informée des accusations portées contre lui, ni de l’endroit où il est détenu et ne peut pas lui rendre visite. Nous avons diffusé, depuis déjà des années, plusieurs articles sur le bannissement du moindre des droits humains en Arabie, dont les derniers sur les militantes des droits des femmes.

- Nos articles sur MBS

L’arrestation de Marwan Al-Muraisy fait partie d’une série d’arrestations impliquant des dizaines d’universitaires, d’écrivains, de journalistes et de défenseurs des droits humains. Ils purgent de lourdes peines en Arabie saoudite, souvent comme militants au sein d’ONG qui sont interdites ou non reconnues.

Quand le prince MBS unique prétendant au trône est aussi plébiscité dans le Monde politique et les chancelleries diplomatiques comme un réformateur, la situation s’aggrave alors que sont visibles des décisions du genre autorisant les femmes de conduite ou l’ouverture de salles de cinéma. Or c’est complètement le contraire des libertés qui se passe. Des crimes sont commis, pire même que par le passé, car les décideurs imposent leurs visions dans le Monde et même à l’ONU.

- Nos articles sur le Yémen.

Des organisations dont le CPJ enquête sur l’emprisonnement d’au moins 10 autres journalistes depuis que Salman MBS a pris le pouvoir. Parmi les personnes arrêtées sous sans règle légale de facto, on compte des militantes des droits des femmes qui ont défendu le droit des femmes de conduire, une réforme de la politique que le prince héritier a, soi-disant, lui-même appuyée et dirigée.

Nous vous proposons de connaître quelques unes de ses activités sur Internet qui édifiantes sur la compétence de Marwan.
- @3bqr où il a publié des énigmes mentales.
- @ArabicShortFilm, consacré aux courts métrages en arabe
- et @WorldInNumbers qui fournit des données et des statistiques mondiales à un public arabe.

Répondre à cet article