POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques

Accueil > Nations sociétés > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > développement durable, préservation, richesse nationale, population, (...) > La diversité inclusive, après la COVID-19 la transparence des (...)

La diversité inclusive, après la COVID-19 la transparence des entreprises.

Des règles et valeurs envers des communautés tournées à l’économie informelle.

lundi 25 mai 2020, par jaco

Ecouter l’article.

Dans son dernier exposé, la McKinsey & Company spécialisée en conseil pour management, le capitalisme de l’actionnariat est de plus en plus critiquable. Il a du mal à résoudre les épineux problèmes du changement climatique ou les inégalités de revenus. Il n’a aucune réponse aux questions d’avenir comme les implications pour l’emploi de l’intelligence artificielle. Alors où va-t-on sans de nouvelles valeurs ?

Vous pouvez consulter ce rapport ICI.

Mais cette recherche d’une nouvelle croissance que le capitalisme compte aborder ? Après avoir connu donc le passage par des aléas, comme la dernière épreuve sanitaire qui a donné à toute l’humanité des moments de remise en cause des certitudes, on voit surgir une nouvelle étape qui sera plus riche. Populi-Scoop aborde cette fois la diversité en France...

- En France, les résultats cachés de l’enquête sur les discriminations.

- Où est la diversité dans la présidentielle 2017 de France ? vendredi 7 avril 2017

Lors des crises comme celle de la pandémie COVID-19, des pénuries de plusieurs produits ont démontré que des citoyens ont été privés du travail, car en quête de bénéfices les entreprises de France ont externalisé le travail manuel. N’entendant pas les minorités qui songent déjà à l’éventuelle relocalisation des entreprises du retour sur le sol français, la robotisation se prépare aussi à accélérer les gains qui assument d’être une innovation qui ne se regardera aucun objectif social.

Quels préparatifs les gouvernements, les organisations (ONG), les entreprises et les communautés organisées ou pas avec des associations mettent en place, pour avancer dans la nouvelle étape de l’amenuisement des règles sanitaires de confinement et d’arrêts ponctuels des activités ? Quel projet mérite encore d’être par une alerte d’opportunité d’aller à la diversité de l’entreprise post-Coronavirus.

Les revendications pour l’acceptation des populations émigrées dans les pays occidentaux relève des revendications de la diversité sociale. Cette lutte est rarement acceptée ou aidée par les autochtones qui, mal-accueillants, supportent plus la théorie « complotiste » du grand remplacement. La sociologie de rigueur scientifique porte des actions, s’empare de l’innovation et justifie la pluralité.

Alors que nous promet, dans toute l’Europe, l’année 2020 après la COVID-19 à propos des valeurs de la diversité ? Le sentiment d’être mal à l’aise empêche ou bien encourage le progrès ? C’est une question qui devient nouvelle et appropriée comme réponse à l’idée que l’ennui pousse à la création et l’innovation afin qu’il soit dépassé et pour s’en éloigner.

- Nos articles sur COVID-19.

Alors les institutions ou bien les entreprises ou même les organisations (comme les associations) sont-elles vraiment intéressées par l’assimilation de nouveaux critères de réussites que recommande les nouvelles solidarités. Des générations de citoyens issus des communautés apparentées aux anciennes colonisations, dont les étudiants, peuvent mieux s’adresser à des publics différents.

L’audit que doit faire des pays comme la France, après le passage de l’épidémie, est la relocalisation des industries qui sont avérées à « relocaliser » en urgence. Aussi bien leur management que leur gestion doivent advenir pour juguler le chômage. Ainsi en amont leur approvisionnement en matières premières que l’écoulement de leurs produits sont des richesses en services aussi.

Il ne s’agit pas seulement de fermer des succursales en Chine. Il est plus question de l’effet de réduire les risques sociaux dans la société, accompagnant une réputation de durabilité pour l’entreprise. Développer l’innovation, avec plus de développement de produits, alors qu’après COVID-19 une nouvelle génération arrive. Elle aspire à être durable et serviable de la nation.

Quels sont les points importants d’une entreprise inclusive naissante en « post-COVID-19 » ? Cette question est plus que jamais pertinente, si le consommateur et le partenaire tiennent compte davantage de critères réels qui renforcent la confiance. La mentalité de troupeau guidé par le prédateur, du compromis négociant la pénibilité déjà mesurée et de penser pour tous, est perdue.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don