POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Le succès du Rwanda, il a fallu des réformes audacieuses et des principes stabilisants.



15 ans de forte croissance économique, quelques pistes sérieuses !


mardi 20 août 2019
par jaco


Longtemps l’essor de la Chine a questionné. Il a aussi étonné, avec pour prisme principal « la libre entreprise ». Les dirigeants communistes du pays de Mao n’ont aucun complexe et passent pour exemple. Tel est aussi le choix du Rwanda, dont la croissance, avec 5 à 8 %. Elle s’est embellie, malgré la forte dépendance de l’agriculture.

Voir en ligne : Notre dossier : Afrique

C’est avec une politique, voire une mobilisation, environnementale que cette économie traditionnelle a assuré l’évolution d’une nation qui persiste dans son élan. Une transformation qui a pour référence un processus cherchant une meilleure productivité, l’acquisition de la capacité technologique, de la diversification soutenant la compétitivité. Ce qui a donné une croissance rapide, avec un partage de l’emploi et des revenus étendus aux personnes et au fil du temps…

- Le commerce de détails, fer de lance de la croissance en Afrique vendredi 9 août 2019

L’émergence économique du Rwanda est assez prononcée, d’où la nécessité de se remettre à l’évidence de l’étudier. L’augmentation substantielle de la production et des rendements au cours des dernières années. Ce qui témoigne que des dividendes élevés ont été réalisés, grâce un changement structurel des fondements économiques. Ce qui a remis en marche le pays.

Rwanda Gitarama landscape.JPG Les mille collines du Rwanda dans la région de Gitarama. WIKIPEDIA : janvier 2003

Avec un secteur, d’abord nourricier, dépendant des faveurs de la nature climatique, l’agriculture qui est du ressort de la population paysanne constitue un fort atout pour l’autosuffisance. C’est l’occupation principale qui consacre 87 % de l’activité nationale. Les conditions de propriété privée ont fait l’autonomie des initiatives. Notons que les terres arables représentent 45,6 % de la superficie du pays.

L’industrie du café est de plus en plus bénéfique, permettant une meilleure appréciation des revenus donc du niveau de vie des producteurs. Environ 430.000 familles produisent du café au Rwanda. Mais le dynamisme de la paysannerie est remarqué pour plusieurs produits. En 2010, le pays a été classé 6ème au palmarès des producteurs africains de thé, spécialité dominée par le Kenya.

- L’Afrique est, depuis 30 mai 2019, la plus vaste zone de libre-échange dans le Monde vendredi 31 mai 2019

L’amélioration des revenus issu du travail de la terre a été le moteur essentiel, quand l’aide étrangère a permis de dépasser les phases difficiles. La libération des initiatives, pour l’exercice d’un fermage étendu toutes les possibilités, a diversifié la nature de l’activité économique en général. L’agriculture assure 40 % du PIB, qui est de l’ordre de 10,21 milliards de dollars en 2019 selon la Banque Mondiale.

Pour certains observateurs qui scrutent tous ce qui passe sur le continent africain, Populi-Scoop a publié des sujets sur les efforts de l’Ethiopie, lire ICI, ce sont les réformes judicieuses menées par une gouvernance équilibrée qui ont engendré à une augmentation de l’investissement et de l’innovation. Elles ont permis au secteur de l’agriculture d’améliorer sa productivité.

Souvent l’attractivité aux investissements étrangers aide aussi à imaginer un essor comme au Rwanda. Attirer des capitaux extérieurs venant financer les investissements, n’est pas accordée sans un contexte de stabilité. Des productions manufacturières, touristiques et minières, ont créé des emplois enviés par la majorité de la population.

Page Rwanda, banque mondiale. Les données.

Répondre à cet article