POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Le lion de la déesse Allat détruit à Palmyre



Au commencement de la destruction des vestiges en Syrie


dimanche 31 mai 2015
par Azouz Benhocine


Première victime des saccages des vestiges de Palmyre, le lion d’Allât a été détruit par les islamo-terroristes qui ont conquis dernièrement la ville syrienne. L’œuvre d’art sculptural représente une antilope accroupie entre les pattes du lion, considéré le gardien du sanctuaire d’Allât.

Le célèbre lion d’al-Lat a été détruit avec beaucoup d’autres statues de l’antique ville de Palmyre. Selon des témoins oculaires locaux qui ont fait sorti l’information de la cité désormais assiégée de criminels, c’est une détonation qui a pulvérisé le monument.

Nos derniers articles
- El-Jazeerra fait la propagande d’Enusra de Syrie
- Ramadi et Palmyre : d’où vient l’armement de l’Etat islamique ?
- Abu #Sayyaf : émir du pétrole du Daech en Syrie abattu dans son refuge

Datant du siècle d’avant l’ère chrétienne, le monument était dédié à la déesse Âllat qui, à l’instar d’Artémis chez les Grecs, le rôle qui lui était attribué est la protection de la vie sauvage. Célèbre dans l’antiquité et prestigieux parmi les vestiges de Palmyre, cette sculpture est une merveille.

Hicham ibn al-Kalbi (737-819), un historien arabe qui a compilé des traditions orales des bédouins et des conteurs professionnels, le cite son œuvre qui est toujours un outil de travail. Il s’intitule "Kitāb al-aṣnām" (en arabe : كتاب الأصنام), ou livre des idoles.

Dans cet ouvrage, il est aussi relatéque les 360 statues païennes de la Kaâba qui ont été détruites, une par jour pendant un an lunaire, par Mohammed.

La main de Fatima actuelle était la main de la déesse Allat

Allat (en arabe : اللات, en hébreu : Elat) était la déesse de la fécondité et de la féminité. La plus prestigieuse dont le règne a duré 2000 ans. Alors que le lion date de 32 après JC, an 600 de notre ère, quand le temple sémitique du dieu Bel édifié à Palmyre.

La vénération d’Allat était répandue en Arabie préislamique et son nom serait une contraction de "al ilahat", déesse en arabe. Elle avait sa statue dans la Kaaba où elle était censée résider. Une inscription sur une roche à Adumattu en Arabie dit : “Puisse Allat (la Déesse) exhausser tous nos vœux.”

Allat possède une main célèbre, que beaucoup de gens du moyen-orient portent aujourd’hui comme talisman porte-bonheur, en ne sachant pas que c’est la main de leur ancienne déesse : la déesse Allat pour les musulmans ou déesse Elat.

Palmyre a été prise il y a quelques jours à l’armée syrienne. La destruction , du lion d’Allat et d’autres statues, a été rapportée aussi par un commandant d’ISIS qui a parlé dans des interviews aux médias locaux, pendant la semaine...

Dernière mise à jour de l’article, du 3 juin 2015. Suite de cet article.

Répondre à cet article