POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les Allocations chômage




mercredi 12 novembre 2008
par touret


En France, un système de protection sociale contre la privation involontaire d’emploi est créé en 1958. Il est partagé entre deux régime : Le régime d’assurance chômage,et régime de solidarité.

En France, un système de protection sociale contre la privation involontaire d’emploi est créé en 1958. Il est partagé entre deux régime : Le régime d’assurance chômage, financé par les contributions des employeurs et des salariés, indemnise les personnes involontairement privées d’emploi qui ont travaillé et cotisé. Il est règlementé et géré par les partenaires sociaux, organisations et syndicats représentatifs des employeurs et des salariés. Et le régime de solidarité, totalement financé par le budget de l’Etat, c’est un régime d’assistance, créé pour prendre le relais du régime d’assurance dans les cas où ce dernier n’intervient pas ou a cessé d’intervenir, subsidiaire par rapport au régime d’assurance. Il est géré pour le compte de l’Etat par l’assurance chômage.

Le régime d’assurance chômage est géré conjointement par les trois organismes : les ASSEDIC, l’UNEDIC et le Garp : les ASSEDIC sont chargées de l’inscription et l’indemnisation des demandeurs d’emploi et recouvrent les contributions patronales et salariales, l’UNEDIC, fédérant les ASSEDIC, est responsable du bon fonctionnement du système, tant du point de vue financier que de l’égal traitement de tous les demandeurs d’emploi, le Garp (Groupement des ASSEDIC de la région parisienne) assure les missions des ASSEDIC en Ile-de-France.

L’argent est payé sous forme d’allocations, calculées en fonction du salaire antérieur, aux salariés qui ont suffisamment cotisé et qui sont privés d’emploi. Les salariés ayant volontairement quitté leur emploi ne bénéficient pas du régime d’assurance chômage.

Les demandeurs d’emploi inscrits aux ASSEDIC ont droit à l’une des ces allocations de chômages :
- allocation d’aide de retour à l’emploi
- allocation unique dégressive
- allocation chômeurs âgés
- allocation de solidarité, allocation de solidarité spécifique
- allocation d’insertion
- allocation spécifique du chômage partiel. L’allocation n’est pas versée dès le lendemain du dernier jour du contrat de travail, mais à l’expiration d’un délai de carence.

Source :http://www.convention-collective-fr.com