POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Les dépenses de guerre des USA devant un trou de 65 milliards...

... Sans que les médias corporatifs n’en soulèvent le scandale...

 

mercredi 17 août 2016, par Hugo Mastréo

Le Bureau du Secrétaire adjoint de l’armée, chargé de la gestion financière et du contrôle des finances de la Défense (OASA -FM & C) ainsi que le Service de comptabilité, basé à Indianapolis (DFAS Indianapolis), ne soutiennent pas les ajustements fixés à 28 milliards au troisième trimestre de l’année 2016 qui sont présentés avec une pièce du journal budgétaire. Ces deux institutions signalent aussi (en lançant alerte) que 65 milliards pour l’année antérieure (2015) sont donnés comme erreurs des écrits sur le budget des dépenses militaires américaines. Elles englobent les dotations destinées au Pentagone ainsi que les coûts des actions militaires strictement de la fédération des Etats-Unis.

Voir en ligne : Notre dossier : USA ¤ Etats-Unis

Les dépenses du Pentagone, comme les charges internes des USA dans le domaine militaire, ont pour bénéficiaire l’industrie de l’armement. Laquelle appartient aux lobbyistes des politiciens. Ces derniers, dirigeants politiques comme la famille Bush, sont aussi largement actionnaires dans cette économie. Les inscriptions de dépenses, d’armement et autres services de sécurité, sont en pleine et effrénée expansion. Elles passent de 200 milliards pour l’année 2000, à 600 en 2008, à 1700 en 2011. A eux seuls, les Etats-Unis ont déboursé 597,50 milliards pour l’année 2015 pour intervenir dans le Monde et pour les affaires sur leur territoire.


- L’Afghanistan nouveau Vietnam pour les Etats-Unis 30 juillet 2016
- L’aide des Etats-Unis à l’industrie d’armement d’Israël. 10 février 2016

Le doute s’installe aux Etats-Unis, pour les coûts de la défense afin que la nation ait et maintient sa suprématie militaire sur le Monde et préserve sa sécurité intérieure. Ils sont mal-utilisés ou même pris par des mains inconnues. Une partie, des crédits alloués sur les prévisions publiques, a disparu sans laisser de traces. Les écritures qui prouvent qu’une partie des frais soient disparus, du fait qu’ils ne soient pas du tout précisées au sein des rubriques du budget.

Un trou estimé à 65 milliards pour l’année 2015, fait l’objet d’un rapport (Pour consulter le rapport ICI.) qui est actuellement sur le bureau de l’Inspecteur général du Pentagone. Il met l’indexe sur la gestion des finances de l’armée américaine. Aucun audit ne vienne justifier leur utilisation. Cependant même si cela ne tient pas lieu d’une disparition, mais simplement aucune preuve écrite n’est incarnée sur le plan strictement comptable.


- Désaccord Maison Blanche et officiers du Pentagone sur la crise syienne 17 février 2016
- Le Pentagone veut son avion de la guerre des étoiles 9 avril 2015

L’enquête sur cette disparition est actuellement activée sur le plan administratif. D’ailleurs la répartition, des articles et chapitres budgétaires entre équipement, personnel, logement, la santé et autres achats, est totalement opaque. Une vérification de la façon dont sont dépensés effectivement des milliards de dollars, est demandée par un autre rapport-enquête du congrès, alors qu’en interne l’appareil de contrôle a lancé l’alerte.

L’évaluation de 65 milliards, sur le fond global des frais, n’ayant aucune explication. Elle concerne l’exercice 2015, selon cet accablant rapport publié le 26 Juillet. Les médias corporatifs américains, largement financés à coup d’encarts publicitaires et d’autres parrainages, y compris les mêmes magnats de l’industrie de l’armement, taisent ce sujet. Ils n’auraient pas caché ce sujet si un tel scandale touchait le département de la santé, de l’éducation ou des services publics.


- 23 144 bombes ou missiles utilisées par les USA en 2015 6 mars 2016
- Course aux armements au Moyen-Orient pour des conflits voués pour durer 6 mai 2015

En fin d’année 2015, les écrits au budget ne sont pas fiables et ne disposaient pas d’une piste de vérification adéquate. En outre, les gestionnaires des dépenses de l’armée américaine ne pouvaient compter sur les données figurant dans leurs systèmes de comptabilité. Ce qui rend difficile les prévisions lors de la prise des décisions de gestion et de ressources militaires.

Les dépenses de 600 milliards prévus ont atteint 597,5, pour l’année dernière. La bureaucratie est dense dans les rouages. Un maque de transparence est aussi dans les rapports avec les partenaires des décideurs américains. Le trou de 65 milliards, ne signifie pas que cette somme a été volée. Mais, elle laisse croire qu’au moins une partie va au bénéfice des décideurs politiques et leurs amis de l’industrie militaire qui les soutiennent...

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT