POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > Rupture du contrat au cours de la période d’essai

Rupture du contrat au cours de la période d’essai

dimanche 15 mars 2009, par touret

Je suis un employeur dans une industrie de carrières. J’ai eu un incident dans mon entreprise où j’ai risqué d’être inéquitable envers un de mes salariés, mais heureusement j’ai pu arranger le problème. Un de mes employés récemment engagé effectuait une période d’essai de six mois

Je suis un employeur dans une industrie de carrières. J’ai eu un incident dans mon entreprise où j’ai risqué d’être inéquitable envers un de mes salariés, mais heureusement j’ai pu arranger le problème. Un de mes employés récemment engagé effectuait une période d’essai de six mois. Au cours du troisième mois, j’ai résilié le contrat de travail. Et je lui ai demandé de quitter l’entreprise. Alors, il m’a demandé de lui verser son indemnité.

Quelle indemnité ! Il est en période d’essai, et je lui ai remboursé les salaires correspondant aux mois qu’il a passés dans l’entreprise. Donc, je me suis référé à ma Convention collective sur le site convention-collective-fr.com, pour vérifier ses réclamations.

En effet, il avait raison, exécutant une période d’essai de trois mois, l’employé devait effectuer un préavis d’un mois, et puisque je lui ai demandé de quitter l’entreprise avant la fin de son préavis, je lui devais une indemnité correspondant au salaire qu’il aurait perçu s’il l’avait effectué. Alors, je lui ai versé son indemnité, avant son départ de l’entreprise.

Absence à cause d’une maladie pendant la période d’essai

Je suis un propriétaire d’une entreprise de fabrication d’ameublement. J’ai engagé récemment un salarié en tant que cadre. Il devait effectuer une période d’essai de trois mois. Pendant le deuxième mois, il s’est absenté pour une semaine.

Ensuite il est revenu à l’entreprise. A la fin du troisième mois, il m’a demandé de confirmer son engagement, puisqu’il a effectué la période d’essai. Mais, je me suis rappelé qu’il s’est absenté pendant une semaine.

Alors, je me suis référé à la Convention collective de la fabrication d’ameublement, sur le site convention-collecctive-fr.com, pour discerner les dispositions concernant ce cas. Et j’ai constaté que toute absence pendant la période d’essai la prolonge d’autant.

Donc, j’en ai informé le salarié et il a complété la période d’essai, avant de lui donner l’accord définitif.

Source : http://www.convention-collective-fr.com

Votez pour cet article : Rupture du contrat au cours de la période d’essai


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don