POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


RSA ou ISF ?



L’idée de Martin Hirsch se prolonge... Son financement par la fiscalité des patrimoines


lundi 1er septembre 2008
par Caravello


RSA ou ISF, ne soyons plus aussi sectaire et apprenons à nous ouvrir davantage aux nouvelles technologies d’apesanteur fiscale.

Pour les non-voyants cet article est vocalisé, écoutez la version phonétique en MP3

Là où nous pourrions voir une politique de droite se faufile une politique de gauche et vice versa … il y a de quoi en perdre son formulaire.

Levé de bouclier en tout cas pour la FNAIM qui propose que les petits propriétaires soient exonérés de la contribution RSA. La fédération estime qu’il faut « aller jusqu’au bout de la logique et en pas oublier que 60% des titulaires de revenus fonciers ne paient pas l’impôt sur le revenu », alors qu’avec le RSA, ils devraient être redevables de la surtaxe de 1,1% à la contribution sociale sur les revenus du patrimoine.

« Avec la modification au début de l’année du calcul de l’indexation des loyers, c’est une perte que l’on peut estimer à au moins 4% de leurs revenus fonciers que les propriétaires bailleurs auront subi en 2008 au titre de la solidarité nationale ». Aussi, «  il est impératif d’exonérer de la nouvelle taxe tous les bailleurs soumis au titre de leurs loyers au régime du micro-foncier. »

Selon la FNAIM, cela concerne les propriétaires dont les loyers sont inférieurs à 15.000 Euros.

On attend avec délectation la loi de finances 2009, car comme certains commentateurs se sont amusés à le sous-entendre : Si Sarkozy est libéral, Bayrou est communiste !

Antoine Caravello