POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Des drones développés en Irak, pour surveiller des patients âgés, prodiguent (...)

Des drones développés en Irak, pour surveiller des patients âgés, prodiguent les 1ers secours



... Avec un système de détection des gestes, les chutes de malades reçoivent l’intervention idoine


lundi 19 août 2019
par N.E. Tatem


Intervenir en matière de premiers secours à l’aide de drones intelligents et capables de prodiguer les actes préventifs qui peuvent sauver des vies, tel est le créneau sanitaire et technologique d’une entité de recherche irakienne. Ses travaux viennent de résulter positivement. En effet l’association de perfectionner les engins téléguidés, et les équiper de détecteurs d’objectifs médicaux, vaut un pas considérable affirmant l’investissement qui détermine les outils d’avenir.

Voir en ligne : Notre dossier sur diverses technologies.

En 2017, une équipe irakienne conduite par l’ingénieur Javaan Chahl a utilisé des drones pour détecter les signes vitaux d’un malade sans contact avec le patient. L’événement a même fonctionné lorsque ceux-ci se déplaçaient. Dans ces travaux qui encore en cours, ils avaient construit et testé un dispositif portable qui surveille les battements et l’accélération du cœur. Puis ils ont analysé ces données avec un algorithme, ils ont détecté une chute physique. Consulter ICI.

- Les drones , une nécessité sécuritaire urgente, pour l’immensité de l’Algérie mercredi 9 janvier 2019

Selon le magazine Spectrum de l’« IEEE », l’industrie des drones a fait de grandes avancées dans le domaine médical au Rwanda. Aussi bien dans le Monde que pour son continent, ce pays africain est des pays a connu la plus forte croissance économique depuis 15 ans. Pour cette région, les spécialistes scrutent l’Ethiopie et d’autres pays qui se relèvent pour sortir du sous-développement.

La même tentative a été vérifiée. Les collaborateurs de la Middle Technical University de Bagdad (Irak), dirigés par Sadik Gharghan ont testé leur dispositif de détection de chute sur cinq volontaires en bonne santé exerçant une activité physique normale. Avec une variété de chutes, y compris des cas vers l’avant, l’arrière ou sur les genoux, avec une fréquence cardiaque normale ou accélérée (obtenue en courant sur un tapis roulant avant la chute). Ils ont compris 98% des chutes avec une précision de plus de 99%.

Si c’est pour la livraison des médicaments aux centres de soins, aux hôpitaux et même aux patients, les aéronefs pilotés à distance remplissent efficacement leur mission, une expérience de les faire intervenir avec ou comme des ambulances s’avère aussi assez utile. Jeter un coup d’œil sur un ensemble de sujets sur les drones en Afrique de l’Est : ICI.

Les résultats d’une expérimentation, en Irak et en Australie, a prouvé que ces engins volants sont trois à quatre fois plus rapide que les véhicules mécaniques. Pour le premier arabe, le collège de médecine dentaire de l’université de Mossoul, a réussi d’acheminer les premiers secours avec un véhicule aérien non habité. Il est équipé d’un réseau de capteurs des zones corporelles sans fil pour ses personnes âgées.

- Un de nos derniers articles sur l’Irak. L’impact en Irak, que les Etats-Unis redoutent d’une guerre contre l’Iran 3 juin 2019

De même qu’auprès de l’École d’ingénierie, de l’université d’Australie du Sud, Mawson Lakes, SA 5095, la même équipe a effectué cet essai du système qui est proposé pour surveiller les patients âgés atteints de maladies cardiaques, exposés à un risque de chute, afin de leur pour fournir les premiers secours à l’aide d’un véhicule aérien sans pilote. Pour les deux cas, vous pouvez consulter la recherche expérimentale ICI.

La revue Spectrum, publiée depuis 1964, est éditée par l’institut des ingénieurs en électricité et électronique « IEEE ». Ce dernier est, avec ses 400 000 membres, vraiment l’organisation professionnelle dédiée à l’ingénierie et aux sciences appliquées du monde. Elle est une référence pour les entrepreneurs, en vulgarisant les nouvelles tendances technologiques et scientifiques touchant qui intéressent la société humaine.

Cette technologie du drone apporte chaque jour davantage son aide aux travaux des humains. Elle dépend encore et considérablement d’un manque d’autonomie des appareillages, comme les batteries, qui lui fournissent l’énergie.

Répondre à cet article