Accueil > Sports / Santé > De ce que tu manges se dessine ta personnalité.

De ce que tu manges se dessine ta personnalité.

L’humeur vient du microbiote intestinal qui produit fatigue ou énergie.

mercredi 27 avril 2022, par Hugo Mastréo

Les incidences sur la personnalité, voire le psychisme, de l’individu vient de toutes parts. L’une est constatée déterminante dans une étude dont les résultats parus dernièrement indique que la nature influe davantage l’individu mais seulement physiquement. Un adage dit « vous êtes ce que vous mangez », le-voilà vérifié.

L’éditeur MDPI (Multidisciplinary Digital Publishing Institute) diffuse une grande variété de revues scientifiques, estimées à 300 en libre accès. Dont certains articles sont critiqués, en dépit de leur vérification par un comité de lecture. En plus son offre, venant de Chine pour susciter du doute en occident, couvre plusieurs champs scientifiques. Qui est un point favorable pour sa richesse.

Peupler les intestins des meilleures bactéries, les créer et favoriser leur règne.
11 décembre 2021
Une sensation dans vos intestins, c’est sur la tête qu’elle se répercute...

Son exposé qui a trait à l’énergie et la fatigue liées aux bactéries intestinales chez les jeunes adultes physiquement actifs, nous apprend que la cantine fait l’humeur. Mais aussi, avec l’étalement de la vie conjuguée aux repas que l’on prend, la personnalité se construit et se particularise selon les aliments qu’on avale pour se restaurer...

Outre le plaisir de la nourriture, une partie du rassasiement permet d’examiner certaines des relations de ce qu’on mange avec la santé en général. Mieux voir cette interaction, entre le besoin de s’alimenter et les caractères qui font les spécificités de la personne, allègue que ce vous mangez peut influencer les choses connues, telles celles liées à l’héritage humain, l’éducation ou le cadre d’existence.

Les chercheurs de l’école de santé publique de l’université A&M du Texas, à l’origine de cette étude suggèrent qu’il existe des bactéries et des métabolomes distincts associés à chaque trait de personnalité. L’humeur, souvent la version bien apparente de l’état de la personne, dépend beaucoup de la santé, mais aussi de ce qu’on a avalé.

La perspective de régime alimentaire personnalisé selon la flore intestinale.
27 août 2018

Les maladies chroniques et ponctuelles ou bien les médicaments pris pour soigner des maladies précises, offrent un état visible. Ce qui relate que l’énergie ou bien son contraire la fatigue peuvent être produites par tellement de choses qui vous habite, comme ce que vous mangez, votre activité physique, votre sommeil et tout ce qui a trait à l’hygiène de vie.

«  Cela renforce de nombreux concepts de santé publique liés à la nutrition et à la santé  », a déclaré Matthew Lee Smith, professeur associé au département de la santé environnementale et l’un des chercheurs de cette étude. Cette observation se rapporte à l’état de la partie essentielle de l’appareil digestif, sur lequel nous avons déjà publié des articles concernant les bactéries qui s’y logent.

Il a rajouté les arguments suivants : «  Le microbiome intestinal peut influencer la façon dont vous êtes et pas seulement la façon dont vous êtes aujourd’hui. Ces résultats sont plus suggestifs que définitifs, mais ils ont contribué à notre compréhension de ce que la santé intestinale peut faire et comment elle fait se sentir les gens.  »

La famine dans le Monde pour 2020, les guerres aggravent les cas.
6 mai 2021

L’équipe de recherche a étudié la corrélation entre l’énergie mentale (EM), la fatigue mentale (FM), l’énergie physique (EP), la fatigue physique (FP) et le microbiome intestinal. Elle a constaté que les bactéries et le métabolome associés au métabolisme étaient associés à l’énergie mentale ou physique, tandis que les bactéries associées à l’inflammation étaient associées à la fatigue mentale ou physique.

«  Ce que vous mangez détermine les bactéries et le microbiome de votre intestin  », a déclaré Ali Boolani, professeur associé et auteur principal de cette étude. « Avec cette étude, nous avons établi un lien exploratoire entre le microbiome d’une personne et son humeur ».

La fatigue a un effet négatif en provoquant de mauvais résultats au travail et à l’école. Elle peut être attribuée à de nombreuses maladies et troubles chez les adultes d’âge moyen et plus âgés. Mais c’est un problème mal compris. Il a été démontré que l’alimentation, ou son absence, contribue à la fatigue.

Toutefois, ce n’est pas le seul facteur pour la santé. Mais la place de la nourriture est fondatrice de l’esprit sain, en alimentant convenablement le corps. Elle est la plus grande source d’énergie des individus. Et un régime alimentaire équilibré en nutriments peut aider à combattre certains des pièges associés à la fatigue. D’autres interférences, tel le cadre de vie, impactent les caractères et comportements de l’humain, voire des êtres en général.

Microbiota roles.png
Par Salsero35 — Protima Amon, Ian Sanderson, What is the microbiome ?, n ?Archives of Disease in Childhood - Education and Practice 102(5):edpract-2016-311643, 2017, CC BY-SA 4.0, LienFLORE INTESTINALE

Voir en ligne : Médecine, science, savoir, recherche, étude...

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?