POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, (...) > Plus de 500 migrants récupérés aux cotes algériennes avec 10 décès.

Plus de 500 migrants récupérés aux cotes algériennes avec 10 décès.

Plus de 6500 Algériens identifiés en Italie et en Espagne, 3 fois plus ailleurs.

mercredi 23 septembre 2020, par Damien Djamel Bouch’Raf

Dix noyés et plus de 500 migrants récupérés de la mer au large de l’Algérie, lors d’une cinquantaine d’opérations de sauvetage entre 13 et 17 septembre 2020. L’atmosphère d’arrogance continuelle des dirigeants et les mensonges des politiciens ne cessent de noircir les espérances de changement survenues en 2019. Les aspirations qui ont mobilisé, pour une rupture avec le règne autocratique, ont été vite englouties par les bureaucrates corrompus et incompétents, d’où est parvenu un nouveau raïs à se hisser sur le trône.

Ecouter l’article.

Avant que l’hiver rende le voyage délicat, voire même impossible, le flux de partants vers le continent européen, par les cotes algériennes, s’est gonflé. Le nombre d’Algériens auxquels se mêlent de rares africains a augmenté depuis le vote du 12 décembre 2019. C’est la conséquence des discours de haine et de la répression qui se sont aussi accrus. Dans le but de juguler la révolte qui vise les prédateurs encore en service, l’arbitraire marque les jeunes qui finalement perdent espoir.

- 5 ans après la grande vague migratoire vers l’Europe, promesse tenue.
10 septembre 2020

Quand les sociologues tentent de comprendre comment, pour un pays comme l’Algérie où la fibre patriotique est forte, l’idée de quitter sa Terre et les siens viendrait aux jeunes, ils sont plus pantois que rassurés ou bien réjouis de savoir la vérité de la quête en science humain. Ils sont sur encore sur leur soif du manque de réponse à la question, pourquoi risquer de mourir pour partir loin de ses racines ?

Les facteurs déterminants qui incitent particulièrement les jeunes à quitter l’Algérie sont nombreux. Même si on les cite dans leurs lourdeurs qui sont déprimantes, ils concentrent uniquement le développement de la société qui en manque du meilleur. Des taux de chômage élevés, des espoirs d’une vie meilleure et des rêves de liberté. Le 1er est économique. Et le second ainsi que le 3ème sont liés au poids des fausses traditions érigées en constantes des fois constitutionnalisées.

Les manifestations antigouvernementales de l’année dernière demeurent, car les bureaucrates relaient leur emprise sur les règnes du pays. L’armée a balayé le président Abdelaziz Bouteflika du pouvoir, une fois que ces protestations sont sorties dans la rue et ont été massives. Auparavant le populisme de ce raïs qui a ruiné son pays en dilapidant quelques 2000 milliards en 2 décennies en effectuant de modiques réalisations et en ancrant la corruption.

- Des renseignements disent que 20 000 migrants comptent quitter l’Afrique vers l’Italie.
15 juin 2020

Mais le gouvernement a depuis réprimé les manifestant. Et l’exécutif, ainsi que depuis l’arrivée de Tebboune à la tête de l’Etat, cet arbitraire est fait d’une manière encore plus atroce, avec nombreux jeunes citoyens, dont des journalistes dont l’action se mesure en objectivité qu’en impartialité de leur travail de presse, pour les contestations ayant été dans toutes les villes du pays.

L’Algérie a adopté une loi en 2009 visant à « lutter contre l’émigration clandestine », comme si la démagogie qui respire la répression ne fait pas de différences entre ses raisons et ses buts. Avec des peines de prison allant jusqu’à six mois, elle n’a pas empêché les départs. En effet, les cas des départs dans des embarcations de fortunes se multipliés.

Cette saison de 2020, qui va de mars à septembre, uniquement l’Espagne et l’Italie ont accueillis plus de 4500 Algériens. D’ailleurs en raison du COVID-19 qui cache en Algérie tant la répression que les défectuosités bureaucratiques, le pays a reçu les ministres des affaires étrangères de ces 2 pays de la rive nord, uniquement pour soulever les nouvelles décisions de refoulements des « Haragas ».

- Eté 2020, crise de chômage en Algérie : les jeunes prennent la mer.
2 août 2020

Selon l’agence de protection des frontières de l’Union européenne Frontex, 6090 Algériens ont traversé la Méditerranée au cours des huit premiers mois de 2020. Cependant, certaines sources, comme les observations des ONG qui suivent les mouvements de populations des disent que le chiffre est probablement plus élevé. Les médias espagnols ont rapporté qu’au cours du dernier week-end de juillet, plus de 800 Algériens sont arrivés par voie maritime et ceux d’Algérie indiquent 2500 uniquement pour ce pays.

De la mémoire des générations d’Algériens qui ont choisi l’exil, est né le mot de « Harag ». Souvent des linguistes et des gens de culture ont tenté de construire une étymologie à ce vocable qui déchire les esprits algériens qui sont les seuls à en faire usage, pour les dangers, les malheurs et l’amertume qu’il recèle. Surnommés « harragas », ce qui est littéralement ceux qui « brûlent » leurs papiers d’identité, pour éviter d’être rapatriés à l’arrivée ailleurs, est la clé de la signification du mot.

Les autorités algériennes tentent de désigner des Africains dans ces passages clandestins vers l’Europe. Mais les réalités du terrain révèlent que ce sont des jeunes algériens désespérés, dont nombreux universitaires, qui prennent la décision de partir en l’absence d’un avenir rassurant et de perspectives là ils ont grandi. Le maintien du système politique qui a ruiné le payas par le passé est compris par tous, tant que les mêmes acteurs disent ce qui a déjà ruiné le pays.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier ALGÉRIE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don