POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > High-tech / Sciences > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Des scientifiques ont créé un système antibruit, sourdine idéale aux (...)

Des scientifiques ont créé un système antibruit, sourdine idéale aux villes...

Sans fermer les fenêtres pour s’aérer, la nuisance sonore est stoppée.

mercredi 15 juillet 2020, par N.E. Tatem

Dans un article publié le 9 juillet par la revue "Nature", une équipe de scientifiques de Singapour a mis au point un équipement antibruit, qui est voué certainement à un radieux avenir dans les aménagements urbains. La prouesse d’inventer cet appareil, exploitant la technologie du micro laquelle est en capacité de capter les sons qui lui sont destinés, par l’acoustique de l’environnement, mérite notre regard.

Ecouter l’article.

Avec l’ère industrielle une multitude de bruits accompagne la vie humaine, créée par l’homme ou conséquente de ses activités. Des plaintes de voisinage sont généralement émises pour protester contre les effets de la présence dans l’environnement d’une brutalité sonore gênante, d’où les doléances des victimes des sons à la nocivité mesurable.

- Plus de 13000 scientifiques pétitionnent pour freiner la démographie.
mercredi 24 juin 2020,

Vivre dans des villes, comme l’est actuellement l’humanité avec plus de 70% des populations dans les zones urbaines, il y a une nouvelle existence exposée aux matraquages sonores. Le vacarme est constant avec la circulation de toutes sortes de véhicules, des trains, des jets qui passent au-dessus de nos têtes et toits, du matériel de construction fait vibrer les appartements d’un continuel brouhaha.

Le plus connu des bruits des transports appareillés dont celui des avions, le voisinage des aéroports s’en plaint devant les juges. Dans les pays musulmans l’appel à la prière est à l’origine d’une gêne, laquelle a été traduite dans l’un des films du cinéaste algérien Merzak Allouach, pour conjurer un sacré devenu nocif au repos des citoyens, empêchant les travailleurs du sommeil réparateur.

Les urbains ont eu recours au double, voire triple, vitrage, afin d’échapper au tintamarre des voisins bruyants lors de fêtes qui durent, sans lassitude, jours et nuits leurs musiques et vociférations perçaient les murs. Fermer les fenêtres s’est avéré nécessaires, mais réduisait dangereusement l’aération de l’appartement et faisait le manque de ventilation du linge qui sèche.

La trouvaille de scientifiques singapouriens consiste en système qui enveloppe les lieux, comme de l’habitation, dans le but de capter les ondes sonores. Ils disent assurément que vous pouvez annuler le bruit mais garder votre fenêtre ouverte, ce qui est un peu inimaginable aux communs des curieux. La recherche et son résultat sont publiés dans la revue nature.com, consulter ICI.

Le système consiste en des enceintes réceptrices des sons. A ce stade perfectible, il est basé sur la fréquence des ondes sonores et, pour l’instant, la plage optimale se situe entre 300 et 1 000 hertz, dans ces premières versions. Comme il a encore un inconvénient notable de contrôle avec une restriction de la plage entre 300 Hz et 500 Hz.

- Une décharge électrique mesurée, sur le cortex frontal, ravive des souvenirs oubliés
dimanche 2 juin 2019

L’ingénieux appareil fonctionne selon deux opérations différentes et qui se complètent. Un microphone à l’extérieur de la fenêtre pour détecter les ondes sonores répétitives de la source de bruit incriminée, elles sont enregistrées par un contrôleur d’ordinateur. Une fois décrypté à son tour la bonne fréquence d’onde nécessaire pour neutraliser le son, qui est transmis à la matrice de haut-parleurs à l’intérieur du cadre de la fenêtre.

Les haut-parleurs émettent alors les ondes opposées à celles émettant le bruit d’une manière appropriée. Ce qui annule les ondes entrantes créant un silence presque parfait. Une fois mis en marche, c’est comme avoir coup le son d’un appareil comme les écouteurs disent les personnes qui les essaient. La même sensation que lorsque vous appuyez sur l’interrupteur des écouteurs antibruit.

Pour n’importe quel son, le meilleur moyen de le réduire est de le traiter à la source, comme appliquer un silencieux pour un pistolet. Les chercheurs ont donc traité l’ouverture de la fenêtre elle-même comme la source de bruit, car la plupart du bruit pénètre dans une pièce par le canal de son passage. Il fallait alors fermer cette pénétration.

Le vacarme constant de la circulation urbaine, des trains, des jets qui passent au-dessus de nos têtes et des équipements de construction peuvent faire vibrer les appartements.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, ICI.


Voir en ligne : Notre dossier : science, recherche, étude...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don