POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Insolite, informations atypiques, monde, étrange, inexplicable, réalité, (...) > Avant d’être à la tête de la coupole, le chef de la mafia italienne (...)

Avant d’être à la tête de la coupole, le chef de la mafia italienne appréhendé

La police porte un coup dur à la Cosa Nostra en Sicile

mardi 4 décembre 2018
par jaco


Pour certains criminologues la mafia italienne est l’organisation criminelle la plus influente du Monde. Pourvu qu’il y aient des ressortissants italiens, dont la tradition d’émigration est connue, dans des pays d’Europe, aux Etats-Unis, en Amérique-Latine et même en Australie, que des soupçons s’établissent à propos de cette tentaculaire société secrète ayant des intérêts économiques informels.

Voir en ligne : Notre dossier ITALIE

Les sociologues se demandent toujours pourquoi, ce phénomène généralement attribué au sud de l’Italie reste persistant et la justice n’arrive pas à en finir ? Mais ils découvrent que sa vendetta mortelle est introduite et transmise dans les filiations et générations des familles, comme un accompagnement rituel.

Mais aussi l’ancrage de cette délinquance bien organisée au sein de la société est, dit-on, dû aux apports de solidarité que se partagent les personnes. Par exemple en cas décès l’organisation pense et prend des mesures à ceux qui ont perdu leurs parents ou enfants.

- Un spécialiste de la Mafia indique l’Angleterre, pays le plus corrompu du Monde 4 juin 2016

La nouveau chef de la Cosa Nostra du sud italien a été arrêté ce mardi 4 décembre 2018. Âgé de 80 et bijoutier de profession, le nouveau parrain remplace le redoutable Salvatore Riina, à la tête de la coupole. Le nouveau chef avait déjà écopé de 2 peines de prison et était traqué. Il vivait sans téléphone et prenait de grandes précautions pour échapper à ses poursuivants.

Ce dernier capturé en 1993, connu sous les pseudo Totò u curtu « Toto le petit » ou bien La belva « Le fauve », en dialecte sicilien, est mort le 17 novembre 2017, derrière les barreaux à Parme, d’où il dirigeait encore les cercles mafieux du sud du pays.

Celui qui devait être intronisé prochainement selon le cérémonial dûment respecté pour diriger les affaires, s’appelle Settimo Mineo. Il a été arrêté avec au moins 45 autres personnes. Ce nouveau chef de la mafia sicilienne, est un bijoutier de 80 ans et savait que la police était sur ses traces.

À la veille de la réunion spéciale de Cosa Nostra, ce coup de filet de la police a été annoncé par le vice-Premier ministre Luigi Di Maio, qui s’est exprimé sur Instagram et est aussi chef du Mouvement 5 Etoiles.

Le crime organisé sur l’île méditerranéenne est donc décapité avant de pouvoir se réorganiser. Des responsables ont déclaré que Mineo, surnommé lui « Tonton Settimo », avait récemment été nommé, en mai dernier selon plusieurs sources, chef de la mafia de l’île, connue sous le nom de "Cosa Nostra" (Notre chose).

La reprise des accusations qui pèsent sur association de malfaiteurs de type mafieux, d’extorsion, port d’armes et incendies dûment provoqués. Les relations entre la mafia et le personnel politique ont été souvent cités pour la ville de Palerme. Vito Ciancimino devint en 1992 le premier politicien condamné pour ses liens avec la mafia. Il était de la Démocratie chrétienne et maire de cette ville.

Salvatore Riina.

Salvatore Riina.jpg
Par Inconnu — Wikipedia It, Domaine public, Lien

Répondre à cet article