POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Le trou découvert sur le gabarit de Soyouz est dû à un acte de sabotage (...)

Le trou découvert sur le gabarit de Soyouz est dû à un acte de sabotage !

La NASA toute indiquée. Ses astronautes seraient dans les films des caméras de surveillance...

 

jeudi 4 octobre 2018, par N.E. Tatem

Une légère dépressurisation, du complexe orbital de l’ISS, a sonné l’alerte. Au court de la plage du 29 au 30 août 2018, alors que le vaisseau Soyouz MS-09 s’amarrait à la Station, quelque chose n’allait pas bien. Une perte d’air dans la structure du complexe, qui devait être hermétique, a été signalée. Aucun danger pour la vie des 6 astronautes à son bord. La fuite fut rapidement localisée puis réparée. Due à un étrange trou de deux millimètres sur le module orbital, ce qui ne devait pas exister. En plus, il a été fait d’une main maléfique !

Voir en ligne : Nous avons publié plusieurs articles sur l’ISS.

On sait peu de choses sur la concurrence pour la conquête de l’espace. Maintenant qu’un incident du Soyouz est suspecté être intentionnel, malgré que la Nasa ne conclut pas à un sabotage, la compétition est une réalité entre ceux qui la mènent. Les spectateurs dont les médias qui tentent de percer si l’existence de cette rivalité est authentique, dangereuse, maléfique ou improbable, sont ébahis ?

- Avancée scientifique pour toute collusion de la Terre avec un astéroïde 13 juillet 2017

Juste un petit trou de 2 mm, découvert en août dernier sur la paroi du vaisseau Soyouz MS-09 et détecté une fois à bord de l’ISS. Il a été à l’origine de fuite et laisse croire qu’il a été provoqué par un acte délibéré. Du moins l’enquête d’une commission russe a, jusqu’à présent, conclut pour cette hypothèse, plutôt que celle d’un défaut de fabrication.

Le journal russe Kommersant a été formel, des astronautes américains pourraient bien être à l’origine de la dépressurisation du vaisseau spatial. Ce qui délimite le champ de la course pour la conquête de l’espace. Ces allégations prioritaires soutiennent la version selon laquelle des agents de la NASA auraient délibérément endommagé l’appareil, d’après une source proche du dossier. Lire ICI.

- La fusée révolutionnaire pour atteindre des planètes lointaines 25 février 2017

Cet incident provoque des tensions entre les Etats-Unis et la Russie. Selon le responsable de l’agence spatiale russe Roscosmos, un tel de sabotage a été délibérément commis. La scène du crime est : trou de 2 millimètres entouré d’éraflures, sur la paroi du vaisseau Soyouz MS-09, amarré à la Station Spatiale Internationale. Conséquences : légère chute de pression à bord de l’ISS. Et son auteur reste inconnu.

L’enquête qui a été déclenchée depuis, a d’abord opté pour un croisement ou télescopage avec une micrométéorite. Cette hypothèse a promptement été abandonnée. Aucun débris, même microscopique, ne permet un tel minuscule choc. Par la suite, la seconde hypothèse plausible est évoquée, comme une maladresse ou un acte malintentionné. Elle est fortement observée et analysée.

- Barack Obama écrit un éditorial sur la conquête de la planète Mars 11 octobre 2016

C’est peut-être une crevasse carrément effectuée par perceuse durant la construction du Soyouz. Enfin, en raison du fait que des traces qui pourraient être celles d’un mandrin, ayant aussi dérapé, comme le montre l’image ci-après, est retenue. Roscosmos a déjà demandé à la NASA de lui fournir des enregistrements vidéo et des rapports médicaux des astronautes américains. Mais l’agence américaine refuse de collaborer et réfute que quelqu’un de son personnel ait commis cet acte de haute gravité.

Le moment où la gabarit de Soyouz a percé n’est pas déterminé. Le commandant de la Station spatiale internationale, Andrew Feustel, ne croit pas à l’idée que le vaisseau aurait été endommagé dans l’espace. Ce qui induit que l’équipage n’est pas impliqué.

Voici le trou, à gauche une trace de la mèche qui a glissé.

trou iss

Le lancement de la première fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais, le 21 octobre 2011.

Galileo launch on Soyuz, 21 Oct 2011 (6266227357).jpg
Par Thilo Kranz/DLR, CC BY 2.0, Lien

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT