POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > international, suivi, grand vnement, internationaux, monde, continent, Etats, co > Syrie : oppposition et terroristes se confondent Alep, Ghouta et Raqqa

Syrie : oppposition et terroristes se confondent Alep, Ghouta et Raqqa

Le commencement de la fin a recours aux serments de l’attaque-suicide des recrues

mercredi 25 mai 2016, par Azouz Benhocine

Alors que loffensive promise pour librer Raqqa nest plus retarde, la bataille dAlep reste interminable et celle qui fait rage dans les banlieues de Damas, Ghouta et Darayya, la Syrie a t frappe dans les villes de Tartous et Jabl. Ces deux agglomrations ctires, majorit alaouite et jusqu l pargnes, o rsident les bases et les contingents russes, taient considres scurises. Cest pour cela que parmi la majorit des victimes sont des civils, les installations sont inaccessibles.

Au total 7 bombes ont caus pas moins de 150 morts. 5 engins ont t conduits par des kamikazes et les 2 autres certainement dclenches distance taient dans des vhicules. Ces attentats ont vite t revendiqus par une organisation radicale pro-turque, Ahara ah-Cham, et par les terroristes de Daesh qui ont publi un communiqu via leur agence affilie, Amaq.


 La bataille dAlep : dcisive pour la paix en Syrie...15 avril 2016

Au stade de leur droute, l’opposition et les terroristes jettent maintenant ces jeunes recrues, venues du Monde entier pour le djihad islamiste. Elles taient tenues, depuis leurs arrives dans les rangs "djihadistes, avec la promesse du jour daccs au paradis, avec une ceinture et une voiture bourre dexplosifs.

Le lent dnouement de la crise syrienne est abord, d’aprs ces actes de dsespoir dcoulant mme des rassemblements des dernires forces. En mme temps, un assaut coordonn de toutes les forces prsentes pour librer Raqqa, se prpare. Ces attentats refltent une mobilit, comme un flux vers le mme point.


 Ce que Poutine a prcis sur lintervention en Syrie

Aussi bien les Etats-Unis, les Peshmergas, la Russie, les iraniens, les combattants du Hizbollah libanais et mme du le rgiment de larme syrienne, oprent ensemble. Ils assigent actuellement la ville de Raqqa, dite capitale du Daesh en Syrie, do la population civile a t invite de partir.

A l’inverse des colonies jihadistes, les villes protges par l’arme syrienne sont toutes mixtes sur le plan confessionnel.

Mais sur le front de Ghouta (banlieue de Damas, touche par une attaque chimique en 2012) et de Darayya, (nord-est de la capitale) ne sont pas dans la mme configuration que Racca. Les Etats-Unis ont refus de collaborer pour des frappes. Au contraire, ils ont press les interlocuteurs et intermdiaires russes, de faire cesser les frappes de l’arme rgulire derrire Bashar El-Assad.

Ces zones rapproches de la capitale, Berayya et Ghuta, que les russes suivent de prs, au point davoir demand une trve, selon lAFP, le lendemain des attentats de Jabl et Tartous. L’arme russe a officiellement dtecter des concentrations de terroristes, dans ces rgions, considres aussi encore largement habites par des civils qui se trouve exposs.


 Syrie, une trve pour la survie des opposants non-islamistes.

Selon les russes, dans la rgion d’Alep (au nord), Djabhet Al-Nosra a assembl un groupe de 6.000 combattants, afin de lancer un assaut d’ampleur destin prendre au pige les forces gouvernementales dans la ville. Ces ralliements des terroristes vers Alep, Derayaa et El-Ghuta (rgion de Damas) favorisent aux frappes de les atteindre. Chose qui s’est dveloppe en Irak dernirement.

LIntensification des bombardements russes en Syrie sont seuls en mesure darriver bout des derniers groupuscules qui se lancent dsormais de toutes leurs forces, pour apprhender leur pilogue, avec lintensification des frappes suicides... Selon des sources russes, des terroristes lis au Front al-Nosra et dautres opposants se sont mis en ordre de bataille dans la Ghouta orientale et aux environs de Damas...


Voir en ligne : Notre dossier : Syrie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.