POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Politique, France, francophonie, Algrie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde arabe, vi > dveloppement durable, prservation, richesse nationale, population, activit, synergi > Le FMI classe l’Algrie endette en moins de cinq ans

Le FMI classe l’Algrie endette en moins de cinq ans

Le prix rel du ptrole cal dfinitivement la moyenne des 50 $

mercredi 28 octobre 2015, par Gros Emile

Le FMI a mis un rapport, le 27 octobre 2015, sur les perspectives conomiques la lumire, de leffet sur la croissance, de la baisse des cours du ptrole dans les rgions MOAN et CAC : Moyen-Orient, Afrique du Nord, Pakistan et Afghanistan. Une gographie, il faut au moins le dire, o est largement rpandu lislamisme. Et o les pays ptroliers qui manqueront dargent dans moins de cinq ans et ceux qui respireront jusquau-del de cette chance, sont dtermins par la pertinence de la chute du prix du baril...

Lorganisme financier international, qui insiste que les prix du ptrole devront rester dfinitivement bas, classe l’Irak, la Libye et le Ymen (la Syrie nest pas cite) comme les tats fragiles. En raison quils concentrent les curs de conflits rgionaux o Daesh et islamisme ont la mme matrice gnratrice. Ces dstabilisations internes conduisent de fortes baisses du PIB et une inflation plus leve, des crises o la forme de barbarie est une rsurgence de larchasme.

Au cur des donnes conomiques algriennes
 LAlgrie : donnes reluisantes jusqu 2013.
 Objet : O va lAlgrie ? Par Nacer Boudiaf
 Algrie : le ptrole algrien expliqu aux nuls

Le cot, des guerres endognes en termes de victimes humaines et de destructions des infrastructures, rend galement plus difficile le cheminement de ces pays pour se rtablir. Ce premier lot des pays touchs par des bouleversements dont lIrak ne peut tre compt parmi ceux touchs par le printemps arabe , doit se relever des dgradations et a dj besoin dargent, malgr les richesses nergtiques dont le Ymen en est dpourvu.

<img1342|right|> Un graphique (voir droite) qui montre que tous les pays du Moyen-Orient pourraient manquer d’argent en moins de cinq ans et ceux qui peuvent encore tenir quelques annes. Les dficits internes psent, alors que les prix du ptrole ont chut de plus de moiti en un an. Les importants dsquilibres budgtaires en Irak, Iran, Oman, Algrie, Arabie saoudite, Bahren et Libye, subissent le pesant dficit de la diversification des ressources conomiques. Ainsi quau Ymen, sans ptrole, o le sous-dveloppement nest pas surmont.

<doc1343|left> Les pays tampons qui ont des rserves financires leves comme le Kowet, le Qatar et les mirats arabes unis, peuvent survivre plus de 20 annes, avec les prix actuels du ptrole. Il leur est conseill cependant, quils doivent agir maintenant, pour rgler leur dpendance au ptrole, parce que les prix devraient rester bas.

L’Arabie Saoudite aurait besoin plus rapidement dargent comme lIrak et la Libye, selon ce classement du FMI. Ce trio hyper-ptrolier sillustre aussi dtre plong dans des conflits diffrents. LIrak hrite les consquences de lattaque amricaine en 2003. La Libye est sous le traumatisme du printemps qui a vir au cauchemar. Et lArabie Saoudite est partie dans une guerre contre son voisin. Ce pays, entamant ses placements, a soulev de 4 milliards $ en vendant des obligations et ce depuis lt 2015.

Cette monarchie est au risque dtre l che par ses soutiens dans la guerre au Ymen, alors que pour maintenir son niveau de vie, lArabie Saoudite devrait vendre son ptrole 106$ selon largument du FMI. Elle doit aussi financer une guerre qui est partie pour durer, avec l’influence grandissante de l’Iran.

Dans le contexte des nouveaux changements au Proche-Orient l’Iran, qui est moins dpendant du ptrole, devrait faire mieux que les pays qui souffrent de conflits, comme la Libye et le Ymen. Et sen sort certainement mieux que la monarchie des Ibn-Saoud. Alors que l’hgmonie du ptrole, sur les ressorts conomiques, tend tre abandonne pour de nouvelles sources d’nergie...

TRADUCTION : Envie d’un nouveau modle de croissance pour les pays exportateurs de ptrole MENAP.

Participer notre mini-sondage de moins d’une minute ICI - MERCI


Voir en ligne : Notre dossier : Algrie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.