POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Insolites > Un steak in-vitro dgust en 2013, un prcieux pas !

Un steak in-vitro dgust en 2013, un prcieux pas !

La viande, un produit trs onreux la Terre.

lundi 30 décembre 2013, par N.E. Tatem

Pendant lt 2013 un vnement capital a marqu lpope humaine. Il ne sagit gure du 1er pas du 1er humain sur la plante Mars, ni la fin de la faim dans le Monde. En matire dinnovation et de technologie de pointe, avec un impact de bnfice indniable pour toute lhumanit et son futur, le mythe de la science a rejoint son code le plus moral, dexaucer les exigences de lexistence.

Justement propos de faim dans le Monde, la plus vitale des nourritures, quest la viande , a t reproduite pour la 1re fois dune matire artificielle. Deux volontaires anglais ont eu dguster, Londres le 5 du mois daot de lanne qui se referme jamais, un beefsteak de buf dont lanimal na jamais vcu.

<img1218|left> Biologiquement fabrique, cette viande ralise partir de cellules souches de vache est, jusqu preuve du contraire, conforme loriginelle.

Cette prouesse histologique rpond comme mme de multiples besoins de lhumanit que nous citerons plus bas. Une viande ensemence in-vitro, telle une plante quoique pensent les vgtariens, apporte certaines esprances.

Lun de ses effets convaincants pour les investisseurs, en cas dindustrialisation fiable, elle apporte une solution cologique. D’emble louable face aux effets dvastateurs, avec la surexploitation agricole de la plante qui est lorigine de lirrparable dforestation

Sur le plan nutrition, elle met lespoir de la disponibilit des protines, au prix moins cotant que lactuel, alors que les ventres nourrir se multiplient. Dvelopper un tel produit l’chelle de l’humanit, utilisera 1 % des terres et 4 % de l’eau actuellement dvolues au btail.

La hausse de plus en plus croissante du prix des crales, du fait de lexplosion de la demande en viandes, verra sa courbe dispute par la baisse. Plus de 65% des terres cultives sont destines aux levages animaliers.

Le tarif qua cot cette indite exprience scientifique de cloner les cellules jusqu crer un morceau de viande de 142 grammes, est de 249 millions deuros. Selon nombreuse sources, Serge Brin, le fondateur de Google, a financ les recherches. Pour une premire, il faut revenir la valeur exorbitante, lors de la proposition au grand public, de nombreux acquis du bien-tre humain.

A leur sortie, par exemple, les quipements mnagers cotent des fortunes, que les communs ne se permettent de dpenser. Les progrs notamment productivistes modernisent et popularisent les choses qui facilitent la vie.

Cet aliment artificiel est un grand pas, puisque l’agriculture est actuellement subventionne pour sauver ses emplois au dtriment d’autres budgets notamment sociaux.

Par ailleurs, la souffrance des animaux a toujours mue, au-del que ltre humain soit un chasseur, voire un prdateur en haut de la chane alimentaire. Comme cruaut, elle est faite sur des tre vivants.

Aprs six ans de recherche, Mark Post (*) un professeur en physiologie nerlandais annona, le 17 avril de cette mme anne, la mise au point du bout de steak. Du fait de sa texture, comme hach et non un morceau de viande consolid, il a t dgust en Hamburger en aot. Le scientifique a reu le Prix mondial des technologies pour l’environnement, lors du Gala mondial annuel des World Technology Award le 15 Novembre New York.

Les prix World Technology sont dcerns chaque anne par le Rseau mondial de la technologie (Le WTN), Ces distinctions sont prsents l’ Organisation des Nations Unies sige New York City, aprs avoir vu le jour en 1999 au Royaume-Uni . Les prix sont donns en association avec des institutions le journal le Time , la bourse du NASDAQ , le magazine Fortune , lAssociation amricaine pour lAvancement de la Science AAAS , la revue la science , lacadmie des sciences de New-York NYAS , et la Technology Review. Elle a rcompens aussi, la surprise de certains, Julian Assange le fondateur de Wikileaks dans la rubrique politique et Google comme entreprise innovante. Consulter les prix 2013 de World Technology.

Mark Post (*)  : professeur, directeur du dpartement de physiologie l’Universit de Maastricht

Le professeur Mark Post est un mdecin qui dtient actuellement la prsidence du Dpartement de physiologie de l’Universit de Maastricht. Son principal intrt de recherche est l’ingnierie des tissus pour des applications mdicales et de la nourriture. Les applications mdicales se concentrent sur la construction de vaisseaux sanguins qui peut tre utilis en tant que greffes pour pontage coronarien greffage. L’ingnierie tissulaire pour l’alimentation a conduit l’laboration de la viande bovine en culture partir de cellules souches du muscle squelettique bovins dans le but de complter et peut-tre transformer la production de viande traditionnelle par le btail.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.