POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Drone amricain intercept en Iran, montr sans moindre gratignure.

Drone amricain intercept en Iran, montr sans moindre gratignure.

Il s’agit d’une prise, les experts prtendent un crash.

dimanche 11 décembre 2011, par Gros Emile

Dernirement lIran a annonc avoir mis la main sur un drone, un RQ-170 Sentinel, amricain. Linformation a t relaye par les mdias occidentaux que lengin a t abattu. Ils viennent, aprs la divulgation de la version iranienne avec des images loquentes, de prtendre quil sagit dun crash accidentel.

En effet par quelle technologie, les iraniens ont-ils pu semparer, sans dg ts, de cet appareil ? Les doutes demeurent quun ordinateur a t pirat par les Iraniens, pour que cette opration se soit droule ainsi. Cette prouesse iranienne, car la machine semble avoir t atterrie avec douceur, modifie les perceptions classiques qui prdisent la faiblesse de la dfense iranienne. Se rajoute la difficult des pays occidentaux, o en premire ligne Isral aux USA, le Royaume Uni vient d’tre associ.

Le pays des Mollahs vient de montrer, ce jeudi 8 dcembre, lengin intact et reluisant comme un sou neuf. Aucune gratignure sur sa carapace, ce qui suppose quil sagit dune interception. Et ce qui est probable dsormais, la technologie de sa conception sera explore et exploite en dsossant le drone. Notons que ce genre dquipement militaire automatique relve effectivement de larme, et la CIA a la premire main quand il est question despionnage visant des pays avec lesquels une guerre amricaine ouverte na pas lieu.

Quand la situation conflictuelle entre les USA et lIran ne cesse de prendre de lampleur, avec la fermeture de la reprsentation diplomatique amricaine, cette affaire apporte aussi les pertes de terrain au niveau des oprations. Alors que sur le plan diplomatique, la situation est plus angoissante pour la Maison Blanche avec larrive des palestiniens lUnesco et leur prochaine prsence lONU malgr lopposition amricaine.

En jouant en faveur de la prpondrante prsence isralienne dans la rgion du Proche-Orient, la gostratgie de domination est lorigine dune hystrie gnralise aux USA la vieil des lections de 2012. Barack Obama est bouscul par llectorat traditionnellement influence par les lobbys partisans de lEtat hbreu, alors que les rpublicains multiplient les attaques et linvective tant islamophobes que contre les palestiniens.

Les amricains ne doutent pas que les iraniens peuvent tirer des indications sur la conception de ce petit avion tlguid distance. Mais ne croient pas que de quelconques informations peuvent tre extraites de ses quipements informatiques. Ces dernires peuvent certainement apporter une lecture des oprations despionnage qui sont incessantes par les USA, Isral et nombreux pays occidentaux contre les rgimes jugs hostiles.

La guerre de coulisses contre lIran sous prtexte que ce pays est un danger, sil se dote de larme nuclaire, est incessante. Pour les pays occidentaux cette agressivit ne peut cacher lambition qui viserait son ptrole. Comme ce fut pour lIrak et la Libye do la Chine et la Russie, des partenaires moins expansionnistes et loin dtre des nocolonialistes, se trouvent vincs de quelconque changes commerciaux. Toutes les formules fonctionnent, les USA accusent lIran darmer des milices pour sattaquer aux troupes amricaines tant en Irak quen Afghanistan qui sont des pays frontaliers.

Les attaques ne manquant pas, y compris technologiques comme Stuxnet. Visant particulirement l’Iran, les oprations de surveillance des pays occidentaux sont multiples.

La Chine et la Russie sont aussi touches pour leurs rapports avec nombreuses nations du monde, hostiles aux amricains, sont sur le qui-vive. Ces deux pays qui refusent de changer d’un iota leurs positions, par rapport l’Iran, sont perus comme les bnficiaires de la saisie de ce Drone et souponns de l’aider comprendre sa technologie.

L’arsenal dploy contre l’Iran se compe de satellites espions installs haute altitude, balayant l’ensemble du pays. Et d’objets de transmission largus sur le territoire iranien, ces derniers sont foison dans les rgions sensibles.

Le 28 Novembre des rapports contradictoires, de la presse concernant lexplosion qui s’est produite dans la ville d’Ispahan, sont rests moiti clairs. Cette ville abrite galement un important site nuclaire, mais aucune installation na t touche. Les iraniens parlent dun accident, et les belligrants trangers croient un sabotage. Aussi l’accusation pathtique d’une tentative d’attentat contre un diplomate saoudien aux USA appartient au scnario de pression...


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.