POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’apprentissage par le jeu




mardi 7 septembre 2010
par VotreRepetiteur


Les jeux sont-ils reconnus par les pédagogues ?

Aujourd’hui, les pédagogues reconnaissent l’utilité des jeux dans les apprentissages. Les parents prolongent parfois l’utilisation de ces outils à la maison, quand ils en ont le temps et l’envie.


Les jeux pédagogiques contribuent à l’acquisition de connaissances ou de compétences. Ils sont de plus en plus reconnus par les pédagogues et les enseignants comme utiles, pour plusieurs raisons. La première raison est que les enfants aiment et ont besoin de jouer. Un contenu perçu comme ennuyeux, peut les passionner une fois formulé sous forme ludique.

La seconde est que les joueurs jouent ensemble : leur attention est soutenue, au contraire d’un cours de mathématiques où les élèves peuvent penser à autre chose. La motivation de gagner renforce l’attention .

Enfin, les jeux de société socialisent les enfants qui apprennent à respecter une règle commune, ce qui fait partie des objectifs de l’école maternelle et primaire.

Les parents sont le plus souvent favorables à cette approche, qui leur permet parfois de prolonger l’expérience scolaire à la maison à travers des cours de soutien ludiques ou simplement des jeux éducatifs.

On constate également que les jeux de société promeuvent l’esprit de coopération : les jeux coopératifs visent à parvenir à un objectif commun. Ils contribuent à faire comprendre la valeur du travail en équipe, essentielle dans la vie réelle.

On constate souvent en classe que les élèves les plus forts aident les moins forts à progresser.

Les différentes lectures scientifiques nous poussent à penser que le jeu apporte aux enfants des valeurs indispensables pour vivre en société et se déployer. En effet, sur le plan moteur, le jeu permet à l’enfant d’améliorer sa motricité et la maîtrise de son corps. Sur le plan intellectuel, le jeu développe la mémoire, l’imaginaire, la créativité et la logique Sur le plan socio-affectif, le jeu permet la socialisation mais aussi bien d’autres éléments comme : le « self-control », la coopération, la communication, la solidarité, l’honnêteté, l’acceptation de situations d’échec, la patience, la participation, la tolérance, le goût de persévérer, l’autonomie… Enfin, le jeu est un excellent moyen pour développer l’intérêt, la motivation dans un climat de détente. Le jeu permet d’être inventif, créatif et de mieux comprendre les situations de notre vie courante.

En conclusion, les jeux sont un moyen pour l’enfant de se construire socialement et lui permettent de reproduire ses acquis dans d’autres situations.

Portfolio