POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Le divorce de la société civile et des institutions, en Algérie, arrange les aventuriers...

    17 septembre 2017, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Une faramineuse mosquée pour on sait quel prestige, car celui de l’Algérie est usurpé et celui de l’islam est désintégré. Puis 4 mandats que la soif du pouvoir justifie à celui qui a finalement brisé la démocratie et ouvert la porte aux associés des « kleptocrates ».
    Le président Bouteflika a fait l’exception, de 4 mandats, alors qu’il avait hérité d’une constitution autorisant 2. L’armée ne peut rien contre le rusé et redoutable diplomate qui a lui-même promulgué le bi-présidentiable, lors des amendements (...)