POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Un demi-million de victimes des guerres et conflits causés par les USA après 2001

Et plusieurs milliers de milliards de $ pour détruire la paix des peuples sortis la nuit coloniale

dimanche 25 novembre 2018
par Gros Emile


De rares hommes politiques américains ont manifesté de désigner la responsabilité de leur pays dans la guerre au Yémen, où l’Arabie saoudite fait le mal essentiel sur les civils, avec un soutien logistique et des armes des États-Unis. La même rengaine, de ces piètres démagogues des démocrates et d’infimes républicains, reste moins encline à reconnaître les nombreux conflits où les États-Unis sont directement responsables. La violence avec un nombre monumental de morts, des crises de réfugiés et d’autres preuves de la souffrance humaine ne sont pas jugés...

Voir en ligne : Notre dossier USA

Des guerres secrètes sont menées par les Etats-Unis en Asie et en Afrique. Il faut les rajouter à celles effectuées avec des intermédiaires, principalement au Moyen-Orient ainsi que là où les gens subissent des affres. Mais quand adviendra le renversement de la situation actuelle du Monde ? Le gendarme soutient les pires despotes, alimente et crée le terrorisme et aussi intente des conflits aux peuples tellement incapables de se défendre qu’ils obéissent aux chimères.

- Nos articles concernant l’Afghanistan

Les observateurs qui tentent de faire des évaluations des dégâts des conflits conçus par les Américains essaient de ne pas céder aux forces hégémoniques. Certains disposent maintenant de méthodes de calculs et d’institutions, qu’ils ont composé, pour s’adonnent à la recherche scientifique spécialement dans ce domaine des coûts des dommages causés par les guerres en général.

Un dernier rapport de l’un de ces centres de prospection, le « Costs of War », de la prestigieuse université Brown où enseignent actuellement environ une dizaine de titulaires de prix Nobel, dit qu’un demi-million de personnes ont été tuées dans la lutte contre le terrorisme des USA depuis 2011. Lire ICI. Cependant le coût des campagnes et agressions extérieures, payé par le contribuable américain, est estimé entre 6000 et 7000$/an.

Ce rapport qui exploite des données relatives à la période allant de 2001, quand on sait que le « djihadisme » contre le régime communiste en Afghanistan, présenté par les médias contre l’ex-URSS, a commencé lors de la décennie 1980, à 2018. Il estime que sur les 2 400 milliards de dollars le prix à long terme pour les guerres, dont environ 1 900 milliards seraient dépensés pour uniquement l’Irak.

- Nos articles sur l’Irak

Les opérations de guerre en Irak à compter du 1er janvier 2014, après bien l’invasion illégale de 2003 fomentée avec des mensonges en plein instance de l’ONU, est de 815 milliards de dollars. Le total depuis septembre 2001 est de 1 600 milliards de dollars approuvé d’une manière emblématique par le Congrès comme action contre le terrorisme qui pourtant avait été créé.

Au total, entre 480 000 et 507 000 personnes ont été tuées par les États-Unis dans les guerres survenues après le 11 septembre 2001 en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. Ce décompte estimatif des morts directs causés par la violence de guerre ne comprend pas la guerre en Syrie, qui fait rage depuis 2011. A cette dernière les États-Unis ont ouvertement adhéré en août 2014, sans donner un moindre indicatif des conséquences humaines.

Outre la déconstruction des bonnes relations dans le Monde, les Etats-Unis ne peuvent expliquer que gagnent-ils vraiment des conflits et guerres qu’ils fomentent ? A l’origine la CIA a travaillé avec ses alliés comme l’Arabie Saoudite et ses pions islamistes, comme les "Frères Musulmans" qui servent leurs maîtres mais tiennent un discours d’opposants, pour chasser du communiste dans les campus arabes et ouvertement en Afghanistan.

Depuis septembre 2001 ses amis ont enchaîné leur salle besogne avec Al-Qaïda devenue le prétexte de la furie impérialiste la plus aveugle et primaire. Avec l’aide de l’alliance atlantiste... Maintenant les affaires d’adversité demeurent contre la Russie et la Chine, des guerres plus dévastatrices sont possibles quand les médias ne trouvent que des crédules Russes et Chinois à jouer les rôles d’opposants persécutés, voire d’alliés qui ont le talent de servir les armes...

Répondre à cet article