POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Sport : Le corps et l’esprit. > 1 - Balle au pieds, LE FOOT et tous les stades. > Une justice devant une sextape, Benzema discriminé sur toute la (...)

Une justice devant une sextape, Benzema discriminé sur toute la ligne



Quand le clan français sabre les institutions et les symboles


mercredi 10 août 2016
par jaco


Benzema auditionné depuis un an dans l’affaire d’une sextape de son collègue, de football Valbuéna, filmée par lui-même, attend le verdict du tribunal. Quand les réponses de l’enquête qui servent à la justice de statuer, alors que cette dernière garde les tiroirs fermés, restent secrètes et inavouables, le pas est marqué en matière de dépendance institutionnelle… Cette justice, comme appareil, a-t-elle conscience de son impact sur la société et sa jeunesse ?

Voir en ligne : Notre dossier : FRANCE

Ne pouvant se prononcer du degré d’implication de la vedette de l’équipe espagnole entraînée par Zidane, la justice française fait la démonstration qu’elle n’a aucune autonomie de divers cercles raciste. Manuel Valls lui-même a exigé la non-sélection de Karim Benzema, parmi l’équipe de française de l’Euro-2016. C’est aussi là que les gestions ne sont guère sectorielles, mais totalement imbriquées entre politique, communautarisme et maintien d’un ordre de ségrégation.


Benzema victime de racisme par Populi-Scoop

L’affaire Valbuena est devenue celle de Benzema par on ne sait quelle magie ? L’auteur du chantage arrêté et emprisonné dernièrement pour un fait délictuel de recel en Suisse, a innocenté Karim Benzema, selon un article datant du 1er août, paru sur le non-moins prestigieux journal L’Equipe. En effet, entre un maître-chanteur et une victime est placée une 3ème personne, en l’occurrence Karim Benzema, qui aurait conseillé de se plier à la pression du truand.

Notre dernier article sur l’affaire Benzema-Valbuena, au moment de l’Euro 2016 de foot.
- Benzema devient indicateur sur l’influence de l’extrême-droite en France 3 juin 2016

Le cerveau du chantage, un marseillais, comme le joueur du réal de Madrid, répondant au nom de Mustapha Zouaoui surnommé Sata, est qualifié de connaissance de Benzema. Alors qu’il a toujours gravité dans le milieu des vedettes du foot, donc en contact avec bien nombreux richissimes footballeurs ,dont sa proie qui a filmé ses ébats sexuels. Il a été interviewé, par l’Equipe, pour expliquer comment le joueur du Real Madrid s’est retrouvé mêlé à l’affaire ?

Mais le problème est la lenteur excessive de la justice française dans cette affaire. La complicité de tentative de chantage invoquée dans une telle procédure devient de plus en plus improbable. Mais la réactivité des appareils qui se précipitent aux exclusions des citoyens ressortissant du Maghreb, tiennent à leur qui-vive habituel pour tirer à boulets rouges sur les beurs jeunes et adultes.


- Quotas d’arabes et de noirs dans le football, pour que le français traditionnel soit à jamais dominant. 5 mai 2011

La clarification des faits auxquels l’instruction judiciaire semble se refuser de prendre en compte l’essentiel, est pourtant d’une simplicité ahurissante. Comment le maître-chanteur a-t-il obtenu l’élément qui lui a servi à faire chanter Valbuena ? Un certain Axel Angot, informaticien qui intervient souvent pour dépanner sa clientèle dont fait partie la victime, est la source de cet imbroglio.

Il l’a récupérée en intervenant sur l’ordinateur de Valbuena en mars 2015. Puis l’a transférée sur un disque dur externe. Elle n’est pas la première vidéo du genre, il en dispose pleins sur des intimités de joueurs de renom. Six à huit mois plus tard, le petit film est proposé à Zouaoui.


- Coup de boule d’Adel Adbessemed, l’humain Zidane immortalisé. 27 septembre 2012
- Zidane en timbre de collection, alors qu’il est médit par des journalistes et certains éditeurs littéraires. 6 janvier 2010

En matière d’intermédiaire, c’est Djibril Cissé qui a informé Valbuena, tout en portant l’affaire à bras le corps et en désirant avec insistance de disposer la vidéo. Cédant au harcèlement insistant de Djibril, le nouveau détenteur, Zouaoui qui l’avait eu d’Axel, de la séquence, lui envoie une partie de la vidéo.

Selon l’article du journal L’Equipe, Benzema n’a même pas voulu regarder le moindre extrait de ce document vidéo, prenant distance à cause des conséquences qu’il s’imaginait déjà auprès des tribunaux. Dans cette affaire, Benzema est poursuivi pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs". Il subira publiquement les foudres de la justice, de la presse et de la fédération française…

Répondre à cet article