POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > USA > Pour la 1ère fois, une majorité de la jeunesse américaine fovorable au (...)

Pour la 1ère fois, une majorité de la jeunesse américaine fovorable au socialisme



L’échec des candidats dits socialistes à la nomination démocrate n’a pas découragé les engagés


mercredi 17 juillet 2019
par Hugo Mastréo


En majorité les Américains ont conservé une vision positive du capitalisme au cours des huit dernières années. Mais la note positive de 56% enregistrée cette année est de quatre points, le plus bas enregistré depuis 2010, où c’était donc à 60%. La modeste baisse des attitudes positives à l’égard du capitalisme a été provoquée aussi par les positions parmi les démocrates qui convoquent une appréciation au socialisme.

Voir en ligne : Notre dossier USA

Le pouvoir Trump est constitutif de la nouvelle vision. L’administration actuelle de la Maison Blanche se caractérise par un allégement de la réglementation des entreprises et de l’encouagement des industrie. La loi de réduction des impôts est assez avantageuse pour les entreprises et les sociétés. Ce qui a peut-être, sinon sûrement, incité les démocrates à considérer l’entreprise capitaliste dans son ensemble avec des yeux moins positifs.

- L’utopie socialiste intéresse les capitalistes américains, mais ça coûte plus cher ! mardi 22 janvier 2019

Être hostiles aux grandes entreprises se constate partout dans le Monde, alors qu’on ne s’en passe pas des moyens que ces entités économiques géantes mettent à diposition du public, des Etats et d’autres unités créatrices de richesse. Ce qui ressort dans les régimes capitalistes, comme aux Etats-unis la chute de six points des points de la vue positive de la libre entreprise. Ce qui est aussi visible pour d’autres sujets...

Image positive ou négative de chacun des éléments suivants ?
catégorie... année 2016 année 2018 Changement
...de sujets précis. % % pts augmentés ou perdus
Petite entreprise 96 92 -4
Entrepreneurs 87 86 -1
La libre entreprise 85 79 -6
Capitalisme 60 56 -4
Grosse affaire 53 50 -3
Le gouvernement fédéral 44 39 -5
Socialisme 35 37 +2

L’attrait du socialisme, chez des catégories des jeunes adultes de la classe moyenne des Etats-Unis, pose moult questionnement chez les sociologues et les prévisionnistes. Et s’il peut devenir un élément permanent dans les convictions politiques de la cohorte des « millennials » (ou génération Y) de la dernière décennie, fait largement débat.

Dans une récente enquête de Gallup, donc nous utilisons souvent ses études dans nos argumentaires, le cercle des jeunes américains qui soutiennent le socialisme, continue de s’élargir. Le sondage utilise des entretiens téléphoniques, menée du 30 juillet au 30 août 2018, une méthode qui évite de révéler aussi bien les identités que les visages.

La propension à un marxisme moderne est souvent un standard universel basé sur l’idéalisme les populations juvéniles se dissipe avec l’âge, constatent les observateurs. Le socialisme en tant que concept est ouvert à de nombreuses interprétations. Mais aux Etats-Unis les nouvelles générations sont de plus en plus insatisfaites des gouvernances et tendent à faire changer leur société.

- Le redoutable William Blum est décédé, le plus critique de la politique étrangère des Etats-Unis vendredi 14 décembre 2018

L’accumulation des confusions de toutes sortes, entre prospérité et injustices, dans un capitalisme plein de contradictions, la construction d’une mutation post-technologie regarde le socialisme. Ce modèle est basé sur des programmes gouvernementaux qui réglementent la gestion des finances publique. Les demandes sociales des besoins fondamentaux de la population en matière de santé, d’éducation, de logement et d’emploi exigent un changement.

Elle a été en contact avec 1 505 adultes, âgés de 18 ans et plus, vivant dans les 50 États américains, notamment un bon nombre du panel se situe à DC (pour District de Columbia) qui est Washington la capitale des Etats-Unis, censée être habitée par des riches. Bien sûr, cette opinion s’élargit plus chez les démocrates que les républicains, ainsi plus chez les jeunes que pour les américains âgés.

Remarquée au cours des huit dernières années, cette tendance s’était pleinement exprimée avec le soutien apporté à Bernie Sanders, lors de sa campagne présidentielle de 2016. Ce qui continue, même en 2019, comme nous l’avons précisé dans notre dernier article, alors le septuagénaire est en compétition avec la candidature d’Ocasio-Cortez, qui est âgée de 28 ans et se déclarant aussi publiquement socialiste.

C’est aussi pour la première qu’une bonne majorité des démocrates américains est favorable au socialisme qu’au capitalisme. Dans le contexte politique actuel, pour de nombreux observateurs qui ont affirmé que le Parti démocrate se tournait davantage vers une direction socialiste et les indépendants sont souvent ceux qui tirent vers cette direction.

Répondre à cet article