POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Mémoire violée après un quart de siècle de l’assassinat de Boudiaf en Algérie

    29 juin 2017, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le 29 juin 1992 était assassiné le président Mohamed Boudiaf par un sous-lieutenant du nom de Boumaârafi L’Mbarek qui, encore vivant, à ce jour n’a pas révélé s’il a agi en solitaire ou ayant exécuté un ordre ? Nacer, le fils de la victime ne cesse de remuer terre et ciel pour pénétrer le secret de cet assassinat, dont le mystère témoigne manifestement des cabales bouleversant la culture mémorielle collective des Algériens…
    Dès lors que la présidence du Haut Comité d’État, mis en place le 14 janvier 1992, (...)